ocdc Pickwik

 

 

La quatrième de couv' : Geneviève et David emménagent à Pickwik, un charmant petit village très loin du brouhaha de la ville et des gens pressés. Mais entre un inventeur loufoque comme voisin, un maire qui change de personnalité au moindre stress, un chat psychopathe et des habitants tous plus délurés les uns que les autres, peut-être leur sera-t-il difficile de s'adapter à cette nouvelle vie... (Livraddict) 

L'histoire/Le sujet : Quand Geneviève et David s'installent à Pickwik, ils pensent vraiment y trouver le calme et la sérénité. Mais ce n'est pas tout à fait ce qui les y attend. Sam, leur voisin, est un inventeur aussi loufoque qu'étonnant, entouré de nains de jardin inquiétant, et excentrique jusque dans sa façon de s'habiller. Leurs voisins, grande famille composée exclusivement de filles - à l'exception du père - ne sont pas de tout repos non plus, tant un regroupement d'adolescentes et jeunes adultes dans une même maison est propice  à remous. Et la vie du village même leur promet quelques surprises, de l'auberge où il est interdit de montrer ses doigts de pieds au maire aux multiples personnalités. Chaque jour amène son lot de surprises, bonnes ou mauvaises, et le repos est loin d'y être évident. David s'en accomode très vite et très bien, mais Geneviève a beaucoup de mal à s'y sentir détendue, malgré l'amitié qu'elle entretient avec ses voisines. Il faut dire que son combat contre son chat psychopathe ne lui laisse que peu de repos.  

Le style : Assez simple à lire, le style est plutôt agréable. Cependant, les chapitres sont relativement longs, et j'ai eu souvent l'impression de répétitions, de redites.     

 Et la couverture alors ? Amusante, mais à part la coccinelle, je n'ai pas compris (ou suis passée à côté ? ) le lien avec le roman ....   

 En conclusion ?  Ce roman s'annonçait comme amusant et plein de magie. Malheureusement, j'ai eu le sentiment très vite que certains filons n'étaient pas exploités et que de nombreuses choses restaient inexpliquées. Jusqu'au bout, je m'attendais à une explication concernant le jeune Thomas par exemple, ou sur le comportement de la chouette des voisins.... Mais aucune de ces explications ne sont présentent et l'histoire reste du coup assez superficielle. Les intrigues tombent à plat, et les personnages semblent tourner en rond. De plus, quelques petits éléments m'ont géné (peut-être que je titille un peu ...) . Tout d'abord, que le chat soit psychopathe, je l'entend bien, mais je trouve que les ripostes de Geneviève sont un peu....extrèmes.... et cela ne m'a pas vraiment fait rire .... Et l'insistance sur les cigarettes saisonnières étaient aussi lourde que - je pense - mal venue. Même si l'auteur s'applique à préciser que ces "bâtons" sont totalement innoffensifs, l'addiction dont les personnages semblent faire preuve m'a géné ... Enfin, ceci n'engage que moi.... 
Bref, ce roman m'a laissé sur ma faim et n'a pas apporté la magie que j'en attendais. Le personnage de Geneviève, jamais contente, toujours boudeuse ou raleuse, m'a rapidement tapé sur le système, tout comme plusieurs autres personnages qui restent dans leur caricatures tout au long de l'histoire. Certains passages sont redondants, et la lecture m'a parue longue. L'idée générale du roman est cependant plutôt amusante. 

  

 Pourquoi ce livre ?  Parce qu'il fait parti de la sélection de l'Opération coup de coeur pour auteurs peu médiatisé

opération coup de coeur pour auteurs 2014

Ce livre entre dans le(s) challenge(s) : Geek, pour la semaine de la magie ... 

logo