Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
J'suis pas Super Mam'...
30 juin 2019

Emma à Tokyo, de Claire Frossard et Naohiro Ninomiya - Masse Critique Babelio

 

Emma a tokyo

Parution le 27 février 2019, traduction

La quatrième de couv' Emma veut rentrer à New-York. Mais un ouragan emporte sa montgolfière... jusqu'à Tokyo ! Pars avec elle à la découverte de la fascinante capitale japonaise : plonge dans un bain onsen, goûte des kashiwa-mochi, fais la connaissance de petits fantômes yokai... et fabrique ton koinobori, le cerf-volant en forme de carpe qui célèbre la Fête des enfants !  (Babelio)  

L'histoire/Le sujet : Emma est donc une petite moinelle qui visiblement se promène beaucoup (c'est pour ma part le premier album que je lis, mais le quatrième de la collection). La voilà perdue de l'autre côté de la planète à la découverte de la capitale japonaise et de sa culture.       

Le style : La narration est assez courte et très abordable, et de nombreux mots et expressions japonaises y sont intégrés sans en alourdir le sens. Lisible dès le ce1 seul. 

        

 Et la couverture alors ? A l'image de l'ensemble de l'album, la couverture est une photo augmentée de dessins des personnages, très jolie. 

     

 En conclusion ? J'avais entendu parler de ce joli album et je reviens de Toko (enfin cela fait plus de deux mois maintenant :( ) Quand je l'ai vu dans la liste d'une dernière opération Masse critique, je me suis dit que j'avais bien envie de le découvrir. 
Comme je l'avais compris, l'histoire est assez simple, puisqu'elle s'adresse à des enfants, je pense dès le CE1. Pour autant, le récit est très bien construit et y sont intégrés des éléments de culture, et quelques mots ou expressions japonais, qui nous immergent vraiment dans l'histoire, sans en alourdir le sens. Pour les enfants qui connaissent déjà la petite moinelle Emma, cela doit être un grand plaisir de la retrouver dans de nouvelles aventures. Les personnages secondaires sont très mignons et sympathiques, comme Madame Maneki-Neko, ou les yokaï, et l'on peut même apercevoir des noiraudes, chères à Miyazaki...
Ce que j'ai particulièrement aimé dans cet album est l'utilisation des photographies retravaillées. On se trouve réellement plongé dans l'univers avec ce petit personnage, et surtout ce sont de magnifiques photos des différents lieux visités. La plupart sont localisées dans le texte, je regrette que quelques unes ne soient pas identifiées, ne serait-ce que dans une table à la fin (je doute sur l'image du passage piéton : Shibuya ou non ? Et le dernier lac couvert de nénuphar, Ueno  ? ). C'est dommage, car cela me semble important dans la découverte d'une ville. Mais ceci est un tout petit point devant l'interêt et la beauté de cet album.

Bref, un très joli album avec un personnage attachant et une technique d'illustration plutôt originale et au rendu très intéressant. Je le conseillerais à partir du CE1 pour une lecture autonome (avant en lecture offerte ou accompagnée), mais le montrerai tout de même à mes grands élèves de CM pour finir mon projet Japon de l'année... 

Pourquoi ce livre ? Proposé lors d'une récente édition Masse Critique, il m'a tout de suite attiré. Merci à l'équipe Babelio et aux éditions Belin jeunesse pour leur confiance.

 

tous les livres sur Babelio.com
Publicité
Publicité
Commentaires
T
J'ai adoré Emma à New-York, l'association dessin photo est très récit. Je ne savais pas qu' il y avait une version Tokyo !
Répondre
Visiteurs
Depuis la création 324 924
Publicité
J'suis pas Super Mam'...
Pages
Archives
Publicité