Cold Case  

La quatrième de couv' : Malgré un succès d’audience partout dans le monde, cette série historico-policière de sept saisons et 156 épisodes ne fait pas l’objet d’une édition DVD en raison du coût des droits musicaux de sa très riche bande originale. Le but de ce livre est de l’analyser sous un angle historique et de contribuer à lui donner une place dans la mémoire des sériephiles. (présentation Livraddict.fr)

L'histoire : Il s'agit donc ici d'une analyse très poussée de la série Cold Case. Marjolaine Boutet choisit d'aborder les épisodes de façons thématiques et au regard de l'histoire américaine du XXème siècle. De fait, quand on est intéressé par l'histoire des Etats Unis, le propos est vraiment très prenant. Passé la présentation de la série elle-même, de son héroïne et des motivations qui la poussent à choisir les Cold Case, et des personnages qui gravitent autour d'elle, l'auteur présente dans une seconde partie les liens étroits qui existent entre la série et la musique. Celle-ci est parfaitement et minutieusement choisit pour illustrer les périodes évoquées et comme il est dit dans le résumé, est la raison pour laquelle les droits sont si difficiles à négocier pour une sortie DVD. Viennent ensuite quatre grandes parties : sur l'égalité des sexes et la place de la femme au travers du XXème siècle, sur l'égalité des ethnies, et le long chemin qui a été parcouru durant ce siècle, sur la critique de l'American Way of Life et sur l'Amérique en guerre vu par le prisme de la caméra. Tout cela est fort passionnant et judicieusement agencé. Les épisodes sont regroupés selon les thèmes, nommés précisément et souvent résumé, et éclairés d'un regard d'historienne. 

 Le style :  J'ai retrouvé ici l'écriture très sérieuse et structuré du travail universitaire, que j'avais apprécié dans Vampires, le précédent livre que j'ai lu de cet auteur. Malgré un gros travail de recherche et un analyse approfondie, le livre se lit très vite et très facilement. Le découpage en thème, puis en sous partie rend le propos limpide et le vocabulaire employé n'est jamais prétentieusement universitaire. Un essai à la portée de tous, et vraiment passionnant.

 Et la couverture alors ? Une image de la série, évidemment, devant les fameuses boites renfermant les Cold Cases. 

 En conclusion ?  Aussi surprenant que cela puisse paraître, je n'ai absolument jamais vu cette série. Mais je n'ai qu'une envie : la découvrir. Le résumé de ce livre m'avait déjà beaucoup tenté, mais trompé aussi, puisque j'ai pensé un moment que le propos s'axerai plus sur le lien entre les images et la musique. Cette partie n'est en fait... qu'une partie. Mais cela m'a passionné de voir comment l'histoire de ce pays était transposé à l'écran, comment les bouleversements sociaux d'un siècle étaient retranscrit au travers d'histoire de gens tout à fait ordinaire. Je suis curieuse maintenant d'en voir les images, de voir comment les passages du présent au passé sont mis en scène et en musique, et de découvrir une héroïne hors du commun. J'ai passé un réel bon moment à la lecture de cet essai, et cela m'a également donné envie de découvrir les (nombreux) autres tomes de la collection (sur Mad Men, Six feet under ou d'autres encore).

Pourquoi ce livre ? Parce qu'il était proposé lors de la dernière opération Masse Critique et que, comme je l'ai dit, bien que ne connaissant pas la série, le résumé m'a beaucoup intrigué (et que j'aime la façon qu'a Marjolaine Boutet de parler des séries). Un grand merci donc à Babelio pour l'opération, et aux éditions PUF. 

 

Cold case : la mélodie du passé par Marjolaine Boutet
tous les livres sur Babelio.com

 

Le livre entre également dans plusieurs challenges : 

séries 2013 Challenge série

50 états 50 états : pour l'état de Pennsylvanie

challenge-170-300x199 Challenge 170 idées : 62. un groupe d’au moins deux objets similaires.  Les boites d'archives ...