monsters 1  Gareth Edwards - 2010

Le synopsis Une sonde de la NASA s’écrase dans la jungle mexicaine, libérant sur terre des particules d’une forme de vie extra-terrestre. Six ans plus tard, le Mexique et le Costa-Rica sont devenus des zones de guerre désertées par les populations locales, mises en quarantaine et peuplées de créatures monstrueuses. Un photographe est chargé d’escorter une jeune femme à travers cette zone dévastée. Seuls sur la route, ils vont tenter de rejoindre la frontière américaine......(Allocine.fr)

monsters 2

 

 L'histoire :  Dans une région dévastée par les attaques d'extra-terrestres, un couple que tout oppose doit s'entraider pour rejoindre la zone "libre"... Un film d'horreur et d'action pensez-vous ? Et bien non. Un film où l'on réfléchit beaucoup, où les choses se passent lentement, mais surement. 

 monsters 3

Les acteurs :  Whitney Able et Scoot MacNairy sont pour moi de parfaits inconnus, bien qu'ils aient semble-t-il participé à plusieurs séries. Le film repose principalement sur leurs interprétations, et c'est plutôt réussi. Ce couple improbable se retrouve dans une situation difficile, où sans un minimum de confiance, rien ne peut fonctionner... Les autres personnages sont vraiment secondaires autour d'eux.

 monsters 4

L'image : De très beaux décors (naturels) d'Amérique du Sud, de belles images très contemplatives. Du caméra à l'épaule mais pas toujours, des images qui font très documentaires par moments, très très réalistes (apparemment, certaines scènes ont été tournées "sur le vif", sans autorisation, ceci explique certainement cela...). Une ensemble cohérent. 

Le son : Pas de souvenir de la bande son, alors que je n'ai pas vu le film il y a si longtemps. C'est encore une fois qu'elle devait aller de soi et n'a pas attiré l'attention par son incohérence ou sa splendeur... Mais si je ne dis pas de bêtises, je crois me souvenir que certains passages sur l'eau au milieu de la forêt sont silencieux, ou c'est l'impression qu'il m'en reste, ce qui intensifie le sentiment d'inquiétude.   

monsters 5

La technique : Un film a très petit budget où le réalisateur a tenu beaucoup de rôles techniques, mais qui n'a pas du tout à rougir de sa qualité. Le montage correspond tout à fait au propos, les effets spéciaux sont efficaces, même s'ils sont peu nombreux. 

monsters 6

Alors, en conclusion, je dirai ....   que j'ai été totalement prise de court avec ce film. Devant le pitch, je m'attendais à un nouveau film de SF assez rythmé, peut-être un peu violent, voir proche de District 9. La bande annonce, de mémoire, donnait aussi un peu cette impression. C'est en fait tout le contraire auquel nous assistons ici. Le film ouvre a diverses réflexions plus qu'à de l'action, et cela m'a vraiment happé. J'ai beaucoup aimé le style, et je pense qu'il faut vraiment le voir pour comprendre ce sentiment. Un très bon petit film à mon sens.

 Et je l'ai vu dans le cadre ... des films de l'été... 

voir et revoir

monsters 7