La quatrième de couv' : Jeune garçon victime d'un mal inconnu, Anwell arrive au terme d'une longue agonie. Il raconte comment son enfance sordide fut bouleversée par l'apparition de Finnigan, l'enfant des bois, son opposé, son idéal. Les deux amis ont un pacte : dès qu'il faudra mal agir, Finnigan s'en chargera. Anwell n'aura plus qu'à faire le bien. C'est alors qu'une épidémie d'incendies ravage leur petit village australien, laissant la police locale impuissante et plongeant les habitants dans la crainte et la suspicion. Mais qui est-il, ce mystérieux compagnon qui apparaît et disparaît comme un fantôme et dont la présence devient de plus en plus incontrôlable et malveillante ?(présentation éditeur)

L'auteur en deux mots : Née en 1968, Sonya Hartnett vit à Melbourne. Elle est l'auteur de nombreux romans, dont Une enfance australienne (Le Serpent à Plumes). Entre autres récompenses, elle a reçu le prestigieux prix Astrid Lindgren Memorial en 2008.(Amazon.fr)

L'histoire : Très vite intriguée par ce personnage torturé, puis par son ami Finnigan, j'ai eu envie de comprendre pourquoi les choses se passent ainsi, pourquoi tel ou tel évènement a lieu ou ce qu'a été tel ou tel évènement (je reste volontaire flou ...). Et puis, au bout d'une petite centaine de pages, la solution m'a semblé de plus en plus évidente. Mais plutôt que de me décevoir, cela m'a donné encore plus envie d'avancer, pour savoir si mon hypothèse était la bonne... D'où une certaine satisfaction à arriver à la chute... 

Les personnages : Anwell, enfant triste, rejetté, subissant ses parents, l'école, donne plutôt envie d'être protégé. Sa rencontre avec Finnigan, son amitié avec son chien, ses courts moments avec Angeline lui apporte une certaine confiance et en font un personnage tout juste plus fort...Finnigan me fait penser à une sorte d'Huck Finn de Tom Sawyer, enfant des bois, libre de ses mouvements, débrouillard... mais avec une énorme part sombre... Les parents d'Anwell se révèlent être complètement incapables de l'aider et le comprendre, mais avancer dans l'histoire peut permettre d'expliquer pourquoi... Je ne détaillerai pas trop les autres personnages, histoire de laisser à ceux qui ne l'ont pas lu le suspens ... Bref, des personnages très typés, tout en force et faiblesse.

Le style : Fluide, plutôt agréable à lire, c'est surtout la structure du récit, à deux voix, qui peut surprendre au départ. On passe en effet d'un narrateur à l'autre, d'Anwell à Finnigan, de chapitres en chapitres. Mais on finit par se faire à cette alternance et la notion de point de vue construit un récit encore plus intéressant.

Et la couverture alors ? Elle me fait froid dans le dos quand je la regarde vraiment. Qu'elle est sombre !!! 

En conclusion ? Un livre qui m'a plu, qui m'a tenu en haleine malgré mes hypothèses plus ou moins fondées lors de la lecture. Malgré tout, deux ou trois jours après l'avoir fermé, reste un petit sentiment inexplicable de malaise... Ce personnage m'a troublé. Pas un coup de coeur, mais un bon livre tout de même à mon avis.

Pourquoi ce livre ? Je l'ai reçu de la part de Mariiine lors du Swap Fais moi plaisir il y a maintenant plus d'un an, et j'avais déjà très envie de le lire avant.... Et comme d'habitude, le temps passe, les lectures s'enchainent... Bref bref, une lecture commune est la bonne occasion de faire remonter certains livres dans sa PAL ! Donc ce livre est lu en commun avec Canel et Clara (dont j'ajoute les liens dès publication des billets).

livres de swapslogo lectures communes   

Et sinon ??? Ce livre entre dans le challenge :

 obj lect oct    1/10 

 

  

Et juste pour moi ...logo medium 250 400