Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
J'suis pas Super Mam'...
19 décembre 2010

Crime et couches culottes...

 L'histoire : Entre couches et biberons, lessives et goûters, difficile de s'improviser détective ! Jennifer Weiner lance la première comédie suspenso-familiale, tout simplement irresistible... Un mari avocat, une petite fille exquise, des jumeaux malicieux et une belle maison dans le Connecticut : en apparence, Kate Klein est une femme comblée. En réalité, son mari est submergé de boulot, elle passe son temps à courir après les d'enfants et s'ennuie ferme dans cette petite ville où il ne se passe jamais rien. Jamais rien ? Voire ! Alors qu'elle se rend chez sa voisine Kitty, elle la découvre morte, un couteau planté dans le dos. Kate décide de mener l'enquête. Facile à dire. Car à Upchurch les langues ne se délient pas facilement. Sans compter qu'un vrai détective n'est pas censé jongler avec les horaires des crèches, des cours de musique et des sorties au square... Entre deux tournées de lessive, Kate est bien résolue à démasquer l'assassin de Kitty...(Amazon.fr)

 

Avec quelques jours de retard, voici enfin ma critique de ce livre. Désolée encore Latite , je me suis fait manger par le temps !!! (C'est la neige, ça me ralentit ;o)))

Donc un peu de Chik litt pour cette lecture commune. Jennifer Weiner est, avec Sophie Kinsella dont je reparlerai sous peu, l'une de mes auteurs préférées de Chik Litt. Et ce roman, après un début en demi teinte, n'a pas chnagé mon avis.

Un début de lecture en demi teinte donc. J'aime la Chik Litt, et je préfère quand celle-ci se déroule en Angleterre. Il y a des exceptions, dont les romans de J. Weiner. Or, lorsque j'ai commencé celui-ci, je venais de refermer un Sophie Kinsella, donc la transition a été un peu raide. Mais après quelques chapitres, je me suis laissée prendre au jeu, et à l'enquête un peu déjantée de Katie. 

Être maman de trois bambins en bas âge, dans une banlieue riche du Connecticut, ne doit pas être tous les jours facile. Surtout quand on a pas vraiment la fibre Desperate Housewives. Donc quand Katie découvre le corps d'une de ses "amies", ses neurones journalistiques refont surface plus vite qu'il ne faut pour le dire. Et de là vont découler des rebondissements cocasses. Mais pas seulement cocasses. Ce que j'aime aussi beaucoup dans les romans de cette auteur, c'est qu'il y a aussi beaucoup d'émotion. Les difficultés des sentiments, envers ses parents, envers les autres, ... y sont très bien décrites. Les héroïnes n'y sont pas des dindes sans cerveaux. Et Katie ne fait pas exception. Elle a des valeurs, s'y tient, malgré toutes les péripéties qu'elle subit.

Ce roman est drôle. Et aussi très prenant. Car on a envie de savoir ce qui a bien pu arriver à Kitty. Qui peut bien en vouloir à une banlieusarde, maman modèle, sans histoire... Enfin sans histoire .... Ça, c'est ce qu'on croit...

L'écriture de Jennifer Weiner est très agréable, facile à lire, très chik litt donc. Et ce roman mèle la détente et l'enquête journalo-policière avec beaucoup de bonheur. Une très bon moment de lecture pour cette découverte commune avec Latite. Je vais allez maintenant lire ce qu'elle en a pensé ;o))

Mais avant, j'ajoute ce roman dans ces deux challenges :

objectif_pal 5ème livre lus... 

et 

chick_10 1er livre !


Publicité
Publicité
Commentaires
A
J'avais bien aimé ce livre un peu à la Desperate housewives
Répondre
A
Parfois, cela fait du bien... Apparemment, tu as passé un bon moment avec ce titre !!
Répondre
C
je passe mon tour!
Répondre
Visiteurs
Depuis la création 324 222
Publicité
J'suis pas Super Mam'...
Pages
Archives
Publicité