la cabane dans les bois 1  Drew Goddard  - 2012

Le synopsis : Cinq amis partent passer le week-end dans une cabane perdue au fond des bois. Ils n’ont aucune idée du cauchemar qui les y attend, ni de ce que cache vraiment la cabane dans les bois…
Signé par deux maîtres de l’horreur, Joss Whedon et Drew Goddard, voici un film qui réinvente et repousse toutes les conventions du genre. Attendez-vous à découvrir un nouveau niveau de terreur…(Source : Allociné)

 

la cabane dans les bois 3

 

L'histoire :  Le début de l'histoire est banale, en tout cas pour ce type de film : un groupe de jeunes décide de passer le week-end dans une cabane perdue dans les bois, histoire de se poser, d'oublier certains déboires, de s'amuser quoi ! Et pour le fun, ils vont être servis : tout d'abord, la cabane est vraiment, mais vraiment, une cabane. Et puis, très vite, certains évènements ont lieu, et on bascule dans le gore. Mais c'est aussi à ce moment que l'on se rend compte que tout n'est peut-être pas dû uniquement au hasard, à la conjoncture des astres ou à un sinistre cimetière indien.... 

la cabane dans les bois 2

  

Les acteurs :   Le héros est donc Thor, je le découvre (je n'ai pas vu les Avengers, ni Thor d'ailleurs). Beau physique, beau jeu, pas mal. Ces amis sont joués par des jeunes acteurs que je ne connais pas non plus : Jesse Williams, Fran Kranz, Brian J. White et Jodelle Ferland... Par contre, les "plus vieux" du casting, je les connais bien : Richard Jenkings (Six feet under), Bradley Whitford (A la maison blanche), et une apparition finale... que je ne dévoilerai pas ici. Mais une chose est sure, ça donne un coup de vieux quand on connaît plus les vieux que le jeune casting ;) . Bref, un ensemble d'acteurs très efficaces pour ce genre de film.

la cabane dans les bois 5

L'image :  Bien sûr tout commence sous un beau soleil (Californien ?), sac de couchage et musique pop, départ en week-end classique. Puis lors de l'arrivée dans les bois, tout devient plus sombre et glauque. Cela va jusqu'à des scènes où l'angoisse est accentuée par un manque de visibilité, la brume, le manque d'éclairage. Rien qui ne soit classique de ce type de film. Le contraste est alors saisissant entre les scènes dans la cabane et les bois et celles dans ... l'autre endroit... , beaucoup plus eclairé, froid, blanc... 

 Le son : Un bande son classique pour ce genre de film, qui souligne les actions et fait monter le suspens.

 La technique : Deux choses entre en compte ici pour la réussite du film : le montage et les effets. Même si les effets sont réussis, ils gardent un côté cheap volontaire je pense, qui va avec l'ensemble du film. La débauche de créatures de la fin est tout de même surprenante et impressionnante, et certains décors, même montrés un minimum, laissent une grande place à l'imagination. Quand au montage, il est très efficace et amène le côté "secondaire" du film en douceur, sans trop en dire au début, en laissant la surprise au spectateur. 

 la cabane dans les bois 4

Alors, en conclusion, je dirai .... qu'il ne faut pas voir ce film comme un "n"ième film du genre, où les jeunes n'ont toujours pas compris qu'il ne fallait pas aller chercher des bières à la cave en disant "je reviens tout de suite", qu'il ne faut jamais faire des groupes de 1, que de faire des câlins dans les bois la nuit, c'est pas bien... On comprend rapidement que ce film va prendre une autre direction, et qu'il ne sera pas pour autant du plus haut sérieux. Je pense qu'il ne faut pas le voir seulement au premier degré et qu'il démonte quelques poncifs du genre pour en donner un  nouveau sens, une nouvelle dimension. Même si la fin aurait peut-être dû être un peu plus "travaillée" (mais qui suis-je pour dire cela à un scénariste comme Joss Whedon ? ;) ) ce film est très original et surprenant, drôle par moment, et même s'il ne fait pas vraiment peur (quoi que, personnellement, j'ai quand même un peu sursauté), le gore domine certaines scènes et peut déranger. J'ai passé un très très bon moment et je regrette presque de ne pas l'avoir vu sur grand écran.

  la cabane dans les bois 6

 Et je l'ai vu dans le cadre ... du challenge Geek, pour un billet spécial "film geek"... Parce que si un film scénarisé et produit par Joss - Buffy - Whedon n'est pas un film geek, alors là, je ne suis plus  ... (je fais ma maline comme ça, mais je découvre seulement Buffy, là maintenant...)

logo geek