Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
J'suis pas Super Mam'...
10 mars 2019

La grande traversée, Shion Miura - Masse critique Babelio

la grande traversée

Parution le 6 février 2019, traduction de Sophie Refle

 

La quatrième de couv' Majimé, jeune employé d'une maison d'édition, se voit confier la réalisation d'un nouveau dictionnaire du japonais, un projet titanesque baptisé "La Grande traversée". L'un des premiers termes sur lesquels il est amené à travailler n'est autre que le mot "amour". Mais comment définir ce dont on n'a pas fait l'expérience ? A vingt-sept ans, aussi maladroit avec les gens qu'il est habile avec les mots, Majimé n'a jamais eu de petite amie. 
Quand il rencontre la petite-fille de sa logeuse, il tombe immédiatement sous le charme. Aidé par ses nouveaux collègues, il va tout faire pour vaincre sa timidité et lui faire part de ses sentiments, tout en ne perdant jamais de vue sa mission première : éditer le plus grand dictionnaire de tous les temps. Amour, gastronomie et lexicographie : tels sont les ingrédients de ce roman léger et attachant, couronné du Prix des libraires au Japon.
 (Babelio)  

 

L'histoire/Le sujet : Le sujet, c'est en fait le long parcours qui mènera à la publication de ce magnifique dictionnaire, celui dont rêve Majimé, mais aussi et surtout le professeur Matsumoto, et ses collègues. Un dictionnaire aussi parfait à utiliser qu'à lire, et qui répondrait aux attentes des plus pointilleux lexicologues. Un voyage, une traversée, de quinze longues années pendant lesquelles Majimé ne faillira pas.      

Le style : Le style est très posé, mais surtout sans fioriture ou longueur. On y va à l'essentiel sans pour autant perdre une poésie certaine, ce qui en fait un récit très attachant.         

 Et la couverture alors ? Très symbolique forcément, ces bateaux origami couverts de symboles... Comme des pages du dictionnaire qui vogueraient vers l'autre rive.  

    

 En conclusion ? J'ai choisit ce roman lors d'une récente opération Masse Critique car le sujet m'a tout de suite attiré. L'amour des livres, des mots, l'amour tout court, cela était très tentant. Je n'ai pas été déçue par cette découverte. 

Ce roman assez court, quand on considère le long parcours qu'il retrace, est très attachant par bien des aspects. Son écriture tout d'abord, avec des côtés poétiques, une certaine douceur loin de la mièvrerie, rend sa lecture très agréable car fluide.
Les personnages sont attachants, soient par leur "étrangeté", comme Majimé par exemple, obsessionnel des livres au point d'en remplir des pièces entières, et incapable de suivre une conversation sans en analyser les mots. Ou encore Kaguya, au prénom légendaire, virtuose de la cuisine. Tous les autres ont également de forts côtés positifs, et en le refermant, je me rends compte qu'il n'y a en fait ici aucun personnages vraiment négatifs, mais que malgré tout, on n'est pas devant un récit où tout pourrait sembler idyllique. 
L'histoire, et surtout la construction du récit enfin propose de grosses ellipses temporelles, qui malgré tout ne coupent pas le fil de la narration, et fait qu'on a du mal à lâcher le roman. On a envie de savoir si, ou quand, ils arriveront au bout de cette aventure, et le dénouement, pourtant si simple, en est aussi heureux que s'il s'était agit de la conquête du Graal... 

En bref, ce roman est une très jolie découverte qui avec un sujet très simple et traité avec beaucoup de douceur, sait tenir en haleine et transporter, au coeur d'un service d'une maison d'édition tokyoite, au coeur tout simplement de la construction de l'oeuvre d'une vie. C'est un coup de coeur pour moi, et quel plaisir de l'avoir lu et d'avoir ainsi déjà mis un pied à Tokyo, un mois avant de m'y rendre.... 

 

Pourquoi ce livre ?  Car il était proposé lors d'une opération Masse Critique Babelio. Merci donc à l'équipe Babelio et aux éditions Actes Sud pour cet envoi. 

 

tous les livres sur Babelio.com
Publicité
Publicité
Commentaires
Visiteurs
Depuis la création 324 963
Publicité
J'suis pas Super Mam'...
Pages
Archives
Publicité