Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
J'suis pas Super Mam'...
18 septembre 2016

Et le silence sera ta peine, de Elodie Geffray - SP Belfond

et le silence    

Parution 18 février 2016, traduction de ---

 

La quatrième de couv' :  Et si se faire accuser d'un crime qu'on n'a pas commis pouvait conduire à la liberté ? 
Le jeune Nicolas a commis l'irréparable ; au cours d'une fête, il bouscule Sandra qui se refuse à lui, un méchant clou dépassant du mur fait le reste : la nuque transpercée, l'adolescente meurt sur le coup. 

Or Nicolas est fils de ministre, lequel confie à Yvan, l'ordonnateur des basses besognes, le soin d'arranger les choses en trouvant un coupable de substitution. .... (Belfond)   

 

L'histoire/Le sujet : Deux histoires en parallèle...Deux histoires étroitement liées cependant. Qui est Dominique - ou Raphael selon les moments - , on ne l'apprend qu'au fil des pages .... Yvan restera lui très mystérieux. Celui que l'on connaît vite, c'est Nicolas. Ce fils de ministre qui ne vit que de la musique et de la fête, commet l'irréparable un soir. Et son père tentera malgré tout de trouver un moyen de le cacher... Et de plonger un inconnu dans une intrigue qui le dépasse.... 

Le style : J'ai beaucoup aimé le style de l'auteur, direct et assez simple, sans longueurs et prenant. La façon qu'elle a eu de croiser les deux histoires, sans poser de longues explications mais en laissant découvrir les liens au fil des pages est très réussie à mon sens. 

 Et la couverture alors ?  Ce clou fatal donc... Celui qui est à l'origine de tout... 

 En conclusion ?  J'ai commencé ce premier roman sans trop savoir ce que j'allais y découvrir, même si je l'avais choisi parmi une sélection. Les premiers chapitres m'ont d'abord intrigués, car leurs liens n'étaient pas très évidents. Mais très vite, je me suis plongée dans ce thriller, et j'ai voulu en savoir plus. Jusqu'à ce dénouement ... 
Les personnages sont très attachants. Dominique en particulier, dont on souhaite vraiment comprendre le parcours, tant il semble être un gentil malheureux. On voudrait également comprendre qui est ce mystérieux Yvan, qui se retrouve "nettoyeur" au service d'un ministre. Même le jeune Nicolas, pourtant arrogant et peu sympathique au début, gagne en empathie au fur et à mesure que l'histoire se déroule. Le ministre, lui, ne m'a absolument jamais semblé sympathique ou agréable, et c'est vraiment le personnage que j'ai aimé détester dans ce roman.
L'histoire est bien menée, laissant le suspens du dénouement jusqu'au bout. J'ai apprécié, je l'ai dit, l'alternance des point de vue, du suivi des histoires parallèles et de leur progression. On n'est jamais perdu, et le rythme est vraiment prenant. 
Ce roman est assez court, ce qui lui donne un bon rythme, car il est malgré tout très complet. Aucun des personnages n'est laissé en retrait, chacune de leurs histoires est développée, même succintement. 

Bref, un bon thriller, au point de départ et à l'intrigue originale, qui se concentrent plus sur le ressenti de chaque personnage que sur l'enquête elle-même. Une lecture rapide, prenante, et très agréable. Une belle réussite pour un premier roman.    

 

Pourquoi ce livre ?  Parce qu'il m'a été proposé par les éditions Belfond, auxquelles j'adresse un très grand merci pour cette découverte ! 

 

Ce livre entre dans le(s) challenge(s) : --- 

Publicité
Publicité
Commentaires
Visiteurs
Depuis la création 324 963
Publicité
J'suis pas Super Mam'...
Pages
Archives
Publicité