Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
J'suis pas Super Mam'...
19 juin 2016

Austerlitz 10.5, de AL Béatrix et FX Dillard - SP Belfond

austerlitz

 

 

Parution 17 mars 2016, traduction de ---

 

La quatrième de couv' : En 1910 la Seine avait atteint lors de la grande crue de Paris son niveau maximal : 8.62 mètres sur l'échelle hydrométrique du pont d'Austerlitz.
Aujourd'hui, la pluie tombe depuis trois jours dans la capitale. Les trois premiers jours les habitants de la grande ville ont râlé. Et puis, le soir du quatrième jour, l'alimentation électrique a été coupée. [...]
Un an plus tard, on sait que Paris ne sera plus jamais la même. Pour François Mallarmé qui a tout perdu dans cette catastrophe, la vie n'est qu'un long cauchemar. Il continue tant bien que mal à faire son boulot de flic dans une ville où plus rien n'a de sens. Jusqu'au jour où une affaire de meurtres sordides le ramène à son cauchemar, au cœur même du Louvre, dans ce musée qui pour le monde entier était le symbole de ce qui fut la plus belle ville du monde, et où même la Joconde a disparu.... 
(Belfond)   

 

L'histoire/Le sujet : Le déluge... Et puis l'après... Quand chacun essaie de se reconstruire, mais que certains passent par des pratiques illégales, voir extrêmement violentes pour y arriver. Le déluge dramatique, et les blessures qu'il faut soigner dans cette ville dévastée. Une enquête prenante dans un Paris meurtri ...

Le style : Un style très vif et prenant, des chapitres assez courts qui donnent un bon rythme à l'action, des descriptions qui atteignent toutes leur but : nous plonger au coeur de l'action, sans lasser. Efficace. 

 Et la couverture alors ?  Aussi belle qu'angoissante ... 

 En conclusion ?  On entre dans ce roman sous une pluie battante, et très vite, c'est l'apocalypse sur Paris. On est ainsi happé, en apnée durant ces trentes premières pages. Puis tout se calme, se pose avec la découverte des cadavres et le début de l'enquête. On fait alors la connaissance de ce policier dévasté, et des personnages qu'il sera amené à côtoyer durant son terrible jeu de piste. On se promène dans les coulisses d'un musée du Louvre totalement transfiguré, et on se demande qui assassine et pourquoi. Tout cela fait de ce roman un très bon thriller angoissant à souhait. Cependant, même si le rythme est assez rapide et entraînant, il est inégal au long de l'intrigue et certains (petits) passages sont un peu plus longs. A l'inverse, certaines intrigues auraient pu selon moi être présentées plus dans le détail... Et j'ai découvert bien avant la fin de l'ouvrage qui était finalement coupable, et c'est un peu dommage, les derniers chapitres me donnant raison. Malgré tout, je reste sur l'idée que ce roman est un très bon thriller et son introduction m'a totalement angoissée (d'autant que je l'ai lu durant les dernières intempéries et inondations, cela joue aussi je pense...).

Bref, un très bon thriller, peut être un peu inégal au niveau du rythme et un petit peu prévisible, mais prenant et angoissant par bien des aspect.   

 

Pourquoi ce livre ?  Parce qu'il m'a été proposé par les éditions Belfond, auxquelles j'adresse un très grand merci pour cette découverte ! 

 

Ce livre entre dans le(s) challenge(s) : --- 

Publicité
Publicité
Commentaires
Visiteurs
Depuis la création 324 963
Publicité
J'suis pas Super Mam'...
Pages
Archives
Publicité