Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
J'suis pas Super Mam'...
11 avril 2016

La nuit appartient au tigre, de Michel Honaker - Partenariat Denoël

la nuit appartient

 

 

Parution 17 mars 2016, traduction de ---

 

La quatrième de couv' Ancien des forces spéciales, Derek Ardo cherche à fuir son lourd passé. Reconverti dans l’humanitaire, il est engagé par une fondation pour prendre la tête d’une médiathèque dans un quartier neuf d’Aramsha, en Inde. Hormis Aparajita, une petite fille au caractère bien trempé, et Trishna, une jeune femme bannie par sa famille pour avoir fui un mariage forcé, les visiteurs sont rares, et sa vie s’annoncerait des plus tranquilles s’il n’y avait la présence d’un tigre mangeur d’hommes, dont les victimes se multiplient. Un climat de méfiance et de peur s’installe en ville, et Derek engage alors une guerre personnelle contre le fauve. (Denoël)   

 

L'histoire/Le sujet : S'installer au calme dans une petite ville d'Inde est ce à quoi Derek aspire, après les horreurs dont il a pu être témoin durant la guerre. L'arrivée dans cette toute nouvelle médiathèque, à peine sortie de terre, ne pouvait que le combler. Mais il s'y trouve seul, et très peu de personnes lui rendent visite au long de ces chaudes journées. Quand un buffle est retrouvé massacré, un réel climat de tension se pose sur le quartier nouveau où se trouve la médiathèque. D'autant que très vite, les langues se délient, et on parle de disparitions... et du tigre. Très vite, Derek comprendra qu'il est entré dans une nouvelle guerre... 

Le style : Un roman à la premiere personne, presque un journal, qui nous happe dès les premières pages. D'autant que quelques chapitres sont d'un autre point de vue... très surperenant. Très très agréable à lire.    

 Et la couverture alors ?  Très simple, et aux inspirations indiennes. Jolie.  

 En conclusion ?  Voilà un auteur que je découvre au travers de ce roman, je ne connaissais aucun de ses nombreux écrits. Et j'ai vraiment beaucoup aimé. Comme je l'ai dit, l'histoire nous happe dès les premières lignes. Le personnage de Derek, conteur de cette histoire, est très attachant par sa force et ses nombreuses faiblesses. On le suit avec plaisir, puis avec angoisse, et on vit au travers de ses yeux cette aventure éprouvante. Les autres personnages, secondaires, sont très bien amenés et décrits, et prennent toute leur profondeur au coeur de l'action. Les descriptions ne sont pas longues et lourdes, mais on y sent malgré tous les épices, les paysages, la moiteur de l'Inde, et c'est également envoutant. 
L'histoire est très simple, mais c'est le choix qu'à fait l'auteur de la faire vivre  au travers de ce personnage ancien soldat, devenu animateur culturel, aspirant à une vie calme et saine, qui en donne toute sa puissance. Le face à face qui se pose là est fort et violent, et passionnant.

Bref, je n'ai pu lacher le livre (au prix de mes heures de sommeil - ne pas commencer ce livre tard le soir) une fois que je l'ai commencé. Les chapitres y sont courts, ce qui rythme parfaitement l'action, mais chacun nous pousse un peu plus dans l'angoisse, et il est impossible de ne pas continuer pour enfin savoir. Un excellent roman selon moi, coup de coeur !

 

totoro sourire

 

 

 

Pourquoi ce livre ?  Parce qu'il m'a été proposé par les éditions Denoël le mois dernier. Un grand merci pour cette découverte ! 

 

Ce livre entre dans le(s) challenge(s) : --- 

Publicité
Publicité
Commentaires
Visiteurs
Depuis la création 324 808
Publicité
J'suis pas Super Mam'...
Pages
Archives
Publicité