mht 1 

James March - 2014 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le synopsis : 1963, en Angleterre, Stephen, brillant étudiant en Cosmologie à l’Université de Cambridge, entend bien donner une réponse simple et efficace au mystère de la création de l’univers. De nouveaux horizons s’ouvrent quand il tombe amoureux d’une étudiante en art, Jane Wilde. Mais le jeune homme, alors dans la fleur de l’âge, se heurte à un diagnostic implacable : une dystrophie neuromusculaire plus connue sous le nom de maladie de Charcot va s’attaquer à ses membres, sa motricité, et son élocution, et finira par le tuer en l’espace de deux ans.  (Source : Allociné)

 

  

 

 L'histoire Stephen Hawking, tout le monde connaît, ou presque. C'est son histoire qui est racontée ici, et surtout son histoire personnelle, de la découverte de sa maladie, coincidant avec la rencontre de celle qui deviendra sa femme, à sa première rencontre avec la Reine d'Angleterre. Son combat contre le mal qui  ronge son corps, mais aussi, et surtout, son combat pour vivre, pour être heureux avec sa femme et ses trois enfants, pour continuer à exprimer tout ce que son cerveau génial peut apporter à la science. Une merveilleuse histoire, tellement irréaliste, et pourtant tellement vraie ... 

mht 2

 

Les acteurs : Le casting de ce film est très intéressant, de Felicity Jones à Harry Lloyd, en passant par Emily Watson ou David "Lupin" Thewlis (et Franck Leboeuf, étonnante reconversion...), mais c'est à Eddie Redmayne qu'il convient de tirer son chapeau pour sa magnifique interprétation. D'ailleurs, les différentes académies ne s'y sont pas trompées, puisqu'il a obtenu un Golden Globe et un Oscar du meilleur acteur. Sans en faire trop, il joue la lente dégradation du corps de Hawking  tout en finesse et en retenu. Il est tout simplement bluffant. 

mht 3

 

L'image/ la technique :  L'ensemble du film propose des images aux couleurs chaudes et apaisantes, un peu sépia par moment, et de très beaux décors, en particulier à Cambridge. Le montage est parfait pour suivre l'histoire sans s'apesantir sur les moments difficiles, et donne un bon rythme au film.


Le son : 
 Une très belle bande son, discrète et efficace, qui souligne l'action sans l'allourdir, et se laisse écouter avec grand plaisir.    

mht 4

   

Un personnage coup de coeur ?  Hawking lui-même. Car il semble si positif à chaque instant de sa vie... Il parait si plein d'enthousiasme et d'humour. Et pour avoir lu son autobiographie aussitôt le film fini, et avoir pu le voir dans diverses interventions à la télévision, le film reflète sur ce point la réalité.   

Une scène particulière ?  Je crois qu'il y en aurai beaucoup, aucune ne se détache vraiment. Mais toutes celles où Hawking fait preuve de ténacité et d'humour sont savoureuses...   

mht 5

 

Alors, en conclusion, je dirai .... que j'ai vraiment beaucoup aimé ce film. Le personnage de Stephen Hawking m'a toujours fasciné. Cette volonté et cette capacité à rester un personnage public, si apprécié de tous, malgré la dégradation irrémédiable de son corps et cet humour évident en font un scientifique totalement à part. Je connaissais assez peu ses théories, et ce film n'est pas là pour les expliquer, même si elles sont présentées, car elles font parties de sa vie. Mais ce film m'a non seulement donné envie de lire son autobiographie, ce que j'ai fait aussitôt, mais aussi de lire ses autres ouvrages pour en apprendre plus. Pour revenir à son autobiographie, d'ailleurs, elle permet de constater qu'à quelques petits détails ou impressions prêts, le film est fidèle à ce qu'a été sa vie durant la période racontée, et c'est fort appréciable. Bref, un bien joli moment de cinéma, loin d'être triste et larmoyants, mais plutôt plein d'optimisme ...  

  

mht 6

 

 Et je l'ai vu dans le cadre ... du challenge culture geek

 

challenge geek 2015