Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
J'suis pas Super Mam'...
15 mars 2015

La balade de Yaya, de JM Omont et G.Zhao

  

yaya 1  yaya 2  yaya 3 yaya 4

yaya 5  yaya 6

yaya 7  

C'est quoi, l'histoire ? Dans toute la chine, la guerre sème le désordre. Les enfants sont les victimes les plus injustement touchées.
Alors que tout semblait les séparer, Yaya, la petite fille d'un riche commerçant, et Tuduo, un petit garçon des rues, vont vivre une aventure extraordinaire. 
(présentation Livraddict

J'en ai pensé quoi, de l'histoire ? Dans une Chine qui subit les assauts meurtriers de l'armée japonaise, deux enfants, accompagnés d'un drôle d'oiseau, vont vivre un destin extraordinaire. Yaya veut retrouver ses riches parents, partis à Hong Kong pour fuir les bombardements, alors que Tuduo veut la protéger et peut-être trouver un foyer pour lui et son frère. Mais leur chemin est peuplé de nombreuses embûches. Cette histoire prend racine dans une réalité historique terrible, et est l'occasion de connaître un peu plus de l'histoire et la société chinoise du début du vingtième siècle. Au travers des yeux des enfants, on découvre la guerre, la misère, les campagnes appauvries, et tellement d'autres choses ....       

 L'album ?  dans cette présentation (il existe des intégrales): édition Fei, petit format, couverture souple, 94 à 100 pages par volumes. 

Le dessin ? C'est ce qui m'a tout de suite attiré dans cette bande dessinée. Le dessin, très coloré, est très joli. Les personnages sont très reconnaissables, les décors très détaillés et plein de finesse. Selon les lieux où se trouvent nos deux héros, on profite de belles images de nature, de ruines, de villes très réussis.        

Donc j'en retiens...  que ces petites BD, empruntées au rayon jeunesse de la médiathèque, sont une vraie belle découverte. Les personnages sont attachants, et l'aventure qu'ils vivent pourrait être réelle. On tremble pour cette petite Yaya, on admire son courage  et celui de Tuduo. Et le côté un peu suréaliste de l'oiseau qui parle s'intègre parfaitement dans l'histoire sans en dénaturer le récit. Vraiment une bien jolie histoire, et j'attends avec impatience que la médiathèque propose les derniers volumes ...  

Et je l'ai lu grâce à... à la médiathèque du bout de ma rue ...  

Ce livre entre dans le(s) challenge(s) :  challenge BD, Mille bornes livresque

 challenge bd 2014  milleborneslivresque

Publicité
Publicité
Commentaires
S
C'est vraiment très joli, et une histoire touchante... Mais je n'ai réussi encore à emrpunter le dernier !
Répondre
H
J'ai feuilleté plusieurs fois le premier tome, ça me tenterait bien. Ce que tu en dis m'encourage en tout cas. J'espère pouvoir les trouver à la médiathèque. :)
Répondre
Visiteurs
Depuis la création 324 724
Publicité
J'suis pas Super Mam'...
Pages
Archives
Publicité