13 à table  

La quatrième de couv' Le livre réunit les œuvres d'un éventail d'écrivains bien connus. Ont ainsi participé au projet : Marc Levy, Eric-Emmanuel Schmitt, Françoise Bourdin, Guillaume Musso, Maxime Chattam, Alexandra Lapierre, Agnès Ledig, Pierre Lemaitre, Frank Thilliez, Jean-Marie Perier, Gilles Legardinier, Bernard Werber, et Tatiana de Rosnay.
13 auteurs pour 13 nouvelles centrées autour d’un thème commun : un repas. Intrigues policières, réunions de famille qui dérapent, retrouvailles inattendues… Du noir, de la tendresse, de l’humour, de l’absurde, à chacun sa recette.
 (Livraddict)  

L'histoire/Le sujet : Un livre acheté pour une bonne cause, voilà une bonne idée. Quand la cause est de de nourrir ceux qui ont froid et faim, on va parler repas... 13 auteurs se penchent donc sur ce thème, chacun à sa manière, chacun avec sa plume, tantôt trempée dans l'humour caustique, tantôt plongeant dans les affres noirs du fantastique. D'un simple quotidien aux aventures d'une langouste, ces nouvelles nous baladent d'univers en univers avec un bonheur quasi égal, et sont l'occasion de belles découvertes.        

Le style : 13 auteurs contemporains, 13 styles très différents, évidemment. Cet ouvrage a été l'occasion pour moi de découvrir certaines plumes, comme celle de FranckThilliez ou de Maxime Chattam, et d'en retrouver d'autres avec bonheur. Même si les nouvelles ne m'ont pas toutes autant plu, elles ont le mérite d'être fidèles au style et au(x) genre(s) de leur auteur, et c'est très sympathique d'avoir cette déclinaison sur un thème commun.       

 Et la couverture alors ? Assez simple, pas forcément très jolie, mais reprenant les couleurs des Restos et assez voyante pour attirer l'attention sur les présentoirs.... Du coup, on est obligé de craquer ... 

 En conclusion ?  Un rapide petit tour des 13 nouvelles ... 
Françoise Bourdin "Olympe et Tatan"...
Deux mamies acariâtres reçoivent leur famille autour d'un repas.... Avec un certain humour fin et froid, l'auteur nous montre ces deux vieilles qui finalement, ne veulent que du bien à tout le monde .... Une mise en bouche qui donne un ton pas si léger que cela à l'ouvrage.
Maxime Chattam "Maligne"...
Direction le fantastique, voir la limite de l'horreur, avec cette "Peau sur les os" à l'envers....Quand un patient consulte un psychiatre pour lui expliquer qu'une force intérieure l'oblige à manger plus que de raison, au point d'être devenu énorme en très peu de temps, que doit croire le psychiatre ? Quelle position doit-il adopter ? Y'a-t-il réellement une force ..... Une entrée froide comme l'angoisse, la sueur qui coulera quelques instants dans notre dos.   
Alexandra Lapierre, "Nulle, nullisime en cuisine".
Une nouvelle très simple, et qui finalement a une conclusion ... surprenante. Etre nulle en cuisine peu amener parfois à des drames... ou à de grands bonheur. Une entrée chaude pas tout à fait à mon goût...
Agnès Ledig "Un petit morceau de pain",
ou comment d'un incident ordinaire, sans grande importance, on peut rendre sa vie tellement plus jolie.... Une petite viande froide, juste assez épicée pour donner envie de continuer le repas ... 
Gilles Legardinier, "Mange le dessert d'abord",
où l'auteur a fait le choix de parler de lui, de se raconter un peu autour du repas.... Un plat de crudité, comme la vérité sans fard qu'il nous livre ici....
Pierre Lemaitre, "un initiative"...
Comment se mettre soi-même dans l'embarras quand on est âgé, pas franchement doué en cuisine, et surtout qu'on n'a pas vraiment envie de recevoir ceux qu'on a invité... Tout de suite, ça complique lourdement les choses... Une viande chaude, fine et cuite à point, qui fond dans la bouche comme un délice ... 
Marc Levy, "Dissemblance"...
Aaron et Medhi échangent, discutent, dissertent... Mais pourquoi au fond ? Qu'ont-ils vraiment à se dire ? ... Une grande assiette de légumes finalement un peu fade et convenue... 
Guillaume Musso, "Fantôme"...
Partir très loin de chez soi dans l'espoir d'une guérison assez improbable... et croiser un mystérieux personnage... que peut-il advenir de bon en cela, vraiment ? Un trou normand, ce petit filet d'alcool brûlant sur la glace rafraîchissante,  qui à la fois apaise et titille les papilles... Irrésistible.
Jean Marie Périer, "Jules et Jim"...
Retrouver autour d'une table des amis de longue date, perdus un peu de vue maladroitement... et en espérer tellement... Une plateau de fromage où se côtoient à la fois la douceur et la fermeté, le fondant et l'aigreur.... On a juste envie d'en reprendre un morceau...
Tatiana de Rosnay, "Le parfait"...
Faire un fixation sur un dessert, ça devient vraiment lourd quand personne n'en aime l'idée... Mais c'est le moindre défaut de Mamie.... Elle le veut, son parfait.... Elle l'aura.... Un dessert justement, tout en finesse, sucrée et fondant, addictif...
Eric-Emmanuel Schmitt, "La part de Reine"...
où comment un SDF et son chien marquent la vie de tout un village, et apprennent à tous les bonheurs simples.... Un second dessert, mais un peu plus lourd, celui qu'on mange par gourmandise, mais qu'on a du mal à finir finalement.... 
Franck Thilliez, "Gabrielle"...
Observer les ours dans les bois peut s'avérer dangereux... très dangereux même. Mais ce n'est pas la première fois que Pierre et Gabrielle passent la saison à les épier... Un café, bien fort, bien corsé, mais un délice de café dont on reprendrait bien une tasse, ou deux...
Bernard Werber, "Langouste blues",
où le fabuleux destin de la langouste qui a quitté Cuba pour vivre sa vie de mâle... et bien mal lui en a pris... Le petit chocolat, fondant, pétillant, celui dont on ne pourrait se passer à la fin d'un grand dîner....

Voilà un menu dont je me suis régalée, qui m'a fait découvrir plusieurs auteurs, qui 'a donné envie de les lire, et de relire ceux que je connaissais déjà. 

  

 Pourquoi ce livre ?  Parce qu'il était évident que lire pour une bonne cause allait me plaire 

 

Ce livre entre dans le(s) challenges : Culture geek (découverte d'auteurs), un genre un mois (janvier = nouvelles).

challenge geek 2015 -->  découvrons des auteurs Un genre par mois janvier