Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
J'suis pas Super Mam'...
16 janvier 2015

Le Hobbit - La bataille des cinq armées

hobbit 31

  

 

 

 

 

Peter Jackson - 2014 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le synopsis : Atteignant enfin la Montagne Solitaire, Thorin et les Nains, aidés par Bilbon le Hobbit, ont réussi à récupérer leur royaume et leur trésor. Mais ils ont également réveillé le dragon Smaug qui déchaîne désormais sa colère sur les habitants de Lac-ville. A présent, les Nains, les Elfes, les Humains mais aussi les Wrags et les Orques menés par le Nécromancien, convoitent les richesses de la Montagne Solitaire. La bataille des cinq armées est imminente et Bilbon est le seul à pouvoir unir ses amis contre les puissances obscures de Sauron. (Allociné)

 

  

 

 L'histoire A la fin du film précédent, nous avons quitté une ville sur le lac, en pleine attaque du dragon. Smaug a été réveillé, et il n'est pas content. Logiquement, nous reprenons l'action là où on l'a laissé, et les habitants fuient comme ils peuvent cette attaque. Les nains ont gravis la Montagne Solitaire, mais déjà la soif de l'or, et l'attirance irréversible pour l'Arkenstone montent à la tête de certains. Et la Montagne Solitaire, délivrée de son gardien, devient l'objet de toutes les convoitises. Les forces se rassemblent, pour un combat épique. La bataille des cinq armées.... 

hobbit 32

 

Les acteurs : Nous retrouvons ici les acteurs de la trilogie, et de nombreux acteurs également du Seigneurs de anneaux, et c'est un réel plaisir pour moi ! Martin Freeman est toujours très bon dans le rôle d'un Bilbon entre cabotinage et courage à toute épreuve, Aidan Turner, seul nain "reconnaissable" est plutôt efficace, et les autres, sous leurs maquillages, sont criant de "réalisme". Je ne reviendrai ni sur Orlando Blum ni sur Evangeline Lilly (cf mon billet de l'an dernier), je n'ai toujours pas entendu la voix de Benedict Cumberbatch (vivement la sortie en Blu Ray). Mais quel plaisir de voir encore une fois le grand Ian McKellen sous les longs cheveux de Gandalf... et ce petit rôle de Stephen Fry est tout à fait hilarant ... 

hobbit 33

 L'image/la technique :  Nous avions vu le premier film de la trilogie en HFR, le second juste en 3D. Nous avons vu celui-ci en 2D, et cela était très bien. Comme on pouvait s'y attendre avec Peter Jackson, la réalisation reste de grande qualité et les images sont tout à fait somptueuses. Les scènes où la ville est assaillie par le Dragon sont étourdissantes de détails et de plans. Quand aux scènes de batailles, elles sont vraiment très impressionnantes. Je ne suis pas déçue du tout par la qualité de ce spectacle, même en 2D. 

Le son :  Toujours une magnifique bande son, envoûtante, où l'on peut entendre ici ou là des thèmes récurrents. Et une très belle et symbolique chanson de fin.  

hobbit 34

   

Un personnage coup de coeur ?   Clairement, Gandalf. Avec ce côté si inquiet et sérieux dans l'adversité, mais cet oeil qui frise et ce côté jovial ou taquin à d'autres moments. Un  grand personnage ! 

Une scène particulière ?  J'ai un (énorme !!) faible pour les batailles épiques, celles où se croisent et se déchirent des personnages aussi peu fait pour se rencontrer que des Elfes et des Orques, que des Hobbits ou des Ents.... Point de Ents ici, mais une superbe bataille, qui bien qu'elle ne représente que 8 petites pages dans mon édition du roman, a su me tenir en haleine une grande partie du film ...  

hobbit 35

 

Alors, en conclusion, je dirai ....  que voilà, c'est fini... Cette trilogie se termine par un film épique, où la bataille est grandiose. Bien sur, je suis comme beaucoup à me dire qu'il était très probablement inutile de faire trois films pour retracer les aventures de Bilbon, et qu'à la limite, deux auraient été bien suffisant. Bien sur, il ya des incohérences, des adaptations libres et des personnages qui tombent là comme un cheveu sur la soupe. Bien évidemment, cette bataille prend une place magistrale alors qu'elle ne représente que quelques pages de l'aventure de Bilbon, et ses suites ne sont pas mises en valeur. Mais je ne bouderai pas le plaisir que j'ai eu à découvrir ce film sur grand écran, et comme je l'ai déjà dit, les batailles de fantasy me donnent des frissons (peut-être de voir "en vrai" les batailles de figurines que j'ai pu faire jadis .... ). Donc j'ai beaucoup aimé ce film. Mais je ne pourrais pas dire si c'est celui que j'ai préféré des trois, il faudrait que je revois les deux autres... 
Et voilà, Peter Jackson va définitivement quitter son trou de Hobbit en Terre du Milieu, et ne nous contera pas de nouvelles aventures sorties de la fertiles imagination de Tolkien.  Quel voyage il nous a fait faire depuis 13 ans ! Que de frissons aux premières notes de musiques ! Que d'émerveillement devant les paysages de la Conté, les mines de la Moria, ou à la découverte de Rivendell au détour d'un chemin... Clairement, même si j'ai beaucoup aimé la trilogie du Hobbit, rien ne viendra détroner la trilogie du Seigneur des Anneaux, par la surprise qu'elle a été, par la beauté de sa grande majorité de décors naturel, par la richesse de son histoire... Ces 6 films (et les dizaines d'heures de bonus qui les accompagnent) auront pour moi marqué l'histoire de la Fantasy au cinéma, et quoi qu'on puisse en penser, sont un magnifique hommage à l'oeuvre deTolkien. 

  

hobbit 36

 Et je l'ai vu dans le cadre ...du challenge Geek 

 

challenge geek 2015

Publicité
Publicité
Commentaires
Visiteurs
Depuis la création 324 963
Publicité
J'suis pas Super Mam'...
Pages
Archives
Publicité