Cheval de guerre   

La quatrième de couv' Une très belle histoire d'amitié, de sagesse et d'humanité. Joey le cheval de ferme, devenu cheval de guerre, en 1914, nous raconte son histoire, avec simplicité. Témoin de la Grande Guerre, il va vivre l'horreur des combats auprès des Britanniques, des Allemands, ou du côté des Français. Pour lui, les soldats, les paysans, les officiers, les vétérinaires ne sont pas des ennemis, mais des hommes, chez qui il rencontre la bonté comme la méchanceté. Joey partage leurs souffrances et leurs peurs, et sait leur redonner de l'espoir.  (Livraddict) 

L'histoire/Le sujet : L'histoire d'un cheval qui était destiné à une vie tranquille dans une ferme du Devon, et dont le destin a été tout autre. Il a traversé la Première Guerre Mondiale, bien souvent en première ligne, s'est fait de vrais amis, qu'il a, pour beaucoup, perdu, mais n'a jamais faibli.... pour retrouver la paix, et la vie paisible de la campagne anglaise.  

Le style : J'aime le style de Michael Morpurgo, qui sait faire des livres de jeunesse qui parlent aussi bien aux jeunes qu'aux adultes, au vocabulaire riche et aux chapitres prenants. Le fait que le roman entier soit écrit du point de vue de Joey, le cheval, est un tour de force, tant on finit par l'oublier, à voir le cheval comme le personnage principal qu'il est, tant on est dans l'histoire...   

 Et la couverture alors ? Couverture recréée à l'occasion de la sortie du film, j'aime.     

 En conclusion ?  J'ai enfin lu ce roman. Bien souvent (puisque je l'étudie tous les ans avec mes élèves) j'en ai lu la suite, Le secret de Grand Père, mais je n'avais lu que des extraits de celui-ci. Quel plaisir j'ai eu à me plonger dans l'histoire de Joey, même si je la connaissais un peu. Comme je l'ai dit plus haut, le choix de la raconter du point de vue du cheval est aussi originale qu'ingénieuse, et vraiment, vraiment, cela ne dérange à aucun moment. Ce roman est une superbe histoire de courage et d'amitié, et la noblesse de l'animal est ici transcendée. Un pur bonheur. 

Pourquoi ce livre ?  Comme je l'ai dit, je voulais le lire depuis bien longtemps. 

Ce livre entre dans le(s) challenge(s) : 170 idées (57. une tête : celle de Joey.... ou celle d'Albert ...)

challenge-170-300x199