Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
J'suis pas Super Mam'...
18 avril 2014

Les mystérieuses cités d'or - La première cité

 Attendue très longtemps après l'opération Masse Critique de décembre j'ai pu enfin me régaler avec la lecture de ce manga ... 

les cités

   

C'est quoi, l'histoire ? XVIème siècle. Des quatre coins de l’Europe, de gigantesques voiliers partent à la conquête du nouveau monde. À bord de ces navires, des hommes avides de rêves et d’aventures. La promesse de terres lointaines, peuplées de légendes et de richesses, attise toutes les convoitises.

Esteban, jeune orphelin de Barcelone, embarque dans un de ces navires à la recherche de son père. Son chemin va croiser celui de Zia, une jeune Inca, ainsi que celui de Tao, dernier descendant de l’empire de MU. Accompagnés du mystérieux Mendoza et de ses deux acolytes, Sancho et Pedro, ils s’engagent dans une aventure périlleuse à la recherche des mystérieuses Cités d’Or ! (présentation Babelio) - Et moi, quand je lis ça, j'ai une petite musique qui démarre dans ma tête ... Bizarre , non ? -

J'en ai pensé quoi, de l'histoire ? Les cités d'or ! Un souvenir impérissable de mon enfance. Mais franchement, je n'aurai su dire comment tout cela commençait... Je me souvenais des Olmecs, des Toltecks, de Mendoza et bien sur de Tao, Esteban, Zia... Mais le début de l'histoire ??? Ce manga nous replonge donc dans la toute première étape du voyage d'Esteban , et dans sa rencontre avec Zia, puis Tao. Sans lever certains pans des mystères, il ouvre l'histoire avec la découverte du passé des personnages, et la mise en place de leurs aventures. Et c'est très réjouissant ! 

 L'album ?  Chez Kazé, un format manga classique, lecture sens européen, 180 pages 

Le dessin ? On retrouve ici parfaitement les traits des héros du dessin animé, et le résultat est plutôt joli. Chaque chapitre est ouvert avec un dessin "d'étude", un crayonné plutôt réussi, et quelques pages sont en couleurs, du plus bel effet. 

 

Donc j'en retiens... que j'ai pris énormément de plaisir à découvrir ce manga qui m'a replongé allègrement dans le dessin animé de mon enfance. L'histoire y est très riche et le dessin est dynamique et a un beau rendu. On est tout de suite pris dans l'histoire et on n'a pas envie de lacher Estéban, pour savoir ce qui va lui arriver ensuite. La fin du volume reprend le principe du documentaire, qui cloturait chaque épisode de l'animé, et c'est vraiment malin. Bien que très court, on y apprend des choses, qui complètent et expliquent la lecture. On sent que les auteurs originels ne sont pas très loin (d'ailleurs l'un des deux, qui a signé une post face très intéressante, est superviseur du projet), pour conserver l'esprit de cet animé mythique. Une bonne balade nostalgique que j'ai vraiment beaucoup apprécié et dont je lirai la suite très probablement. 

Et je l'ai lu grâce à... Babelio, et l'opération Masse Critique BD de décembre 2013. Merci à l'équipe de Babelio, donc et aux éditions Kazé.  

Ce livre entre dans le(s) challenge(s) :  --- 

Publicité
Publicité
Commentaires
H
J'adorais le dessin animé alors je note. J'ai cru voir qu'il y avait aussi des albums des "Mystérieuses cités d'or", ça me donne bien envie aussi.
Répondre
Visiteurs
Depuis la création 324 222
Publicité
J'suis pas Super Mam'...
Pages
Archives
Publicité