Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
J'suis pas Super Mam'...
17 mars 2014

Musashi - FeiBi Chen

Musashi 

La quatrième de couv' : Le Commandant Don Walton se réveille au milieu des débris de la salle de navigation après une catastrophe survenue à bord de son vaisseau, le Musashi Destroyer-2. Aucun membre de son équipage ne semble avoir survécu. C’est avec la mémoire confuse à cause du choc qu’il tente de comprendre l’accident et de reconstituer les événements passés. Au cours de son exploration, il fait la rencontre inattendue de deux passagers clandestins : Un petit garçon japonais poursuivi par une créature jusqu’alors inconnue de la race humaine.  (Livraddict

L'histoire/Le sujet (difficile de résumer sans spoiler): Que s'est-il passé à bord du vaisseau du commandant ? Pourquoi se réveille-t-il parmi ces décombres, et peine-t-il à trouver des survivants ? Ce sont les questions qui se posent dès le début du roman. Mais très vite, on est plongé dans une autre quête, car tout ce que l'on semblait acquis dans la première partie du roman n'est qu'illusion... L'histoire est tout autre, le commandant n'est pas celui qu'il pensait, mais la Terre, elle, est toujours en danger.  

Le style : Très agréable et vivant, le style de l'auteur donne une lecture rapide, sans difficulté, mais dont l'ensemble reste très cohérent et n'est pas simpliste. 

 Et la couverture alors ? Une des nombreuses belles illustrations du roman, le début de cette étrange histoire.    

 En conclusion ?  Je ne suis pas particulièrement friande de SF à l'écrit, mais j'ai vraiment beaucoup aimé ce roman. Tout d'abord, l'histoire ne se résume pas à une simple bataille dans l'espace. Il y a de nombreux retournements, auxquels on ne s'attend pas vraiment, des changements de lieux étonnants, et cela donne à réfléchir. D'autre part, l'auteur a su décrire avec talent les lieux, les personnes et les créatures, sans pour autant s'apesantir sur des détails insignifiants. On s'imagine très bien le vaisseau, les  monstres, et les scènes sont elles aussi très parlantes. L'action est rapide et ce roman de plus de 300 pages est dense, mais se dévore rapidement, tant l'envie de savoir la fin peut nous ronger. Bref, moi qui ne suis pas spécialement amateure de SF (quoi que je me rends compte que je dis cela à chaque fois que je lis un roman de SF, et que je l'ai aimé...), j'ai vraiment voyagé avec ce premier roman de FeiBi Chen, qui donne très envie de lire une suite. D'autre part, de nombreuses belles illustrations de l'auteur ponctuent le récit, et on trouve un sketch book reprenant les différents éléments de l'histoire en fin de volume. 

  

 Pourquoi ce livre ?  Parce que l'auteur me l'a gentillement fait parvenir. Un grand merci, c'est une très belle découverte.  

Ce livre entre dans le(s) challenge(s) : challenge geek, e challenge (catégorie SF)

e-challengeChallenge geek 20142

 

Publicité
Publicité
Commentaires
Visiteurs
Depuis la création 324 961
Publicité
J'suis pas Super Mam'...
Pages
Archives
Publicité