Couverture Une brèche dans le mur 

La quatrième de couv' : En 1989, une équipe de coureurs français, sponsorisée par l’épicerie et la brasserie du coin, s’apprête à effectuer une course sans précédent de Béziers à Moscou pour célébrer le bicentenaire de la Révolution. Son long trajet à travers l’Europe sera ponctué de drames amoureux et de rencontres saugrenues qui prendront peu à peu le pas sur l’exploit sportif à proprement parler. Les quatre hommes et les quatre femmes sont en effet loin de s’imaginer que, dans ce contexte de guerre froide, leur équipée va attirer l’attention des services secrets américains et européens et qu’ils vont avoir un rôle à jouer dans la chute du Mur.(présentation Livraddict.fr)

L'histoire : Sur une base de départ relativement simple (un groupe de coureur décide de parcourir Bézier-Moscou lors de l'été 1989), nous voilà embarqués dans une aventure d'une tout autre dimension. Imaginez déjà 8 coureurs, entraînes, certes, mais peut-être pas préparés à vivre aussi intensément ce relais, et qui prennent la route, par un beau matin de juillet, pour traverser une grande partie de l'Europe. Tout de suite, les personnalités vont s'affirmer : de Bertrand, le "chef", l'initiateur du projet, meneur un brin tyran, à sa femme qui rapidement ne le supporte plus et s'évade dans ses romans policiers, du joli coeur à la journaliste chevronnée bien mystérieuse, en passant par l'étudiante rêveuse et idéaliste, tous vont apprendre à se connaître et à s'aimer, ou à se détester. Ils seront secondés par un encadrement technique qui ne sera pas non plus sans faille : la kiné pas tout à fait remise de la perte de son mari, le médecin du Monde sur qui on n'est pas sur de pouvoir compter jusqu'au bout, les chauffeurs aux goûts musicaux parfois discutables, les cuisinières sans failles et les cyclistes aux chronos imperturbables. Mais la course va rapidement prendre une autre dimension, sans qu'ils ne le sachent. Les services secrets des plus grandes nations vont se poser des questions sur leur vrai but, en cet été déjà fort tourmenté à l'Est... Pourquoi Moscou ? Pourquoi en courant ? Et qui sont-ils vraiment ??? De la DGSE à la CIA, en passant par le KGB et le MI5, tous présentent des personnages hauts en couleurs, sans que les uns ne puissent rattraper les autres.... Qui aura finalement le dernier mot ? Et traverser certains pays, c'est aussi s'exposer à une certaine curiosité des habitants, pas toujours bien intentionnés.
Le roman nous entraîne vers toutes ces pistes et tisse lentement une toile de plus en plus serrée autour des sportifs, les poussant dans leur dernier retranchement. De surprises en déceptions, de joies en drames, chaque chapitre est un petit morceau de l'histoire et de l'Histoire qui se construit... 

 Le style : Un style simple et agréable à lire. Les chapitres sont courts et se succèdent fluidement pour faire avancer l'histoire. On retrouve beaucoup d'humour dans ce texte et certains passages ou expressions ne sont pas sans rappeller le cinéma des années 60 et les auteurs tels Audiard. 

 Et la couverture alors ?    On comprend beaucoup mieux ce qu'elle représente quand on a finit le roman.

 En conclusion ? Une bonne surprise que ce roman qui a la base pouvait sembler très éloigné d'un roman policier. Cette balade au travers de l'Europe, si proche de l'ouverture des frontières, et la mise en scène de tous les enjeux que cela entraine est menée avec beaucoup d'humour et de sensibilité. La vision des services secrets mondiaux est vraiment cocasses et drôles, ne mettant pas vraiment à l'honneur les James Bond de tous bords. Les paysages sont décrits rapidement mais très justement. J'ai eu la chance de voyager dans certaines des villes cités, notamment à Berlin, en janvier 1989, et  les lignes de l'auteur m'ont fait revenir en mémoire bien des souvenirs pas toujours faciles. Une belle aventure que celle racontée dans ce livre, adaptée d'une réelle course ayant eu lieu en 1989. Un bon moment de lecture. 

 

porte de Brandebourg  

Porte de Brandebourg 24 janvier 1989 (le jour de mes 16 ans) - Photo Sébastien Fournier

Pourquoi ce livre ? Parce qu'il fait parti des découvertes de l'Opération coup de coeur pour auteurs peu médiatisés.... 

opération coup de coeur pour auteurs

 

...