Couverture Le Dernier été de mon enfance... 

C'est quoi, l'histoire ?

Haru est une jeune étudiante en arts plastiques qui vit seule à Tokyo, peinant pour joindre les deux bouts.
Lorsque sa mère meurt, elle retourne dans son village pour assister aux funérailles. C'est alors que les souvenirs douloureux de son enfance refont surface. Son séjour, qui ne devait durer que quelques jours, va finalement se transformer en une magnifique aventure humaine. Amitiés, jeux, escapades, chasse au trésor mais aussi crime et lutte contre l'injustice ! Shin Takahashi revisite avec brio et originalité Les Aventures de Tom Sawyer, le roman de Mark Twain.
Récit initiatique, aussi intimiste que touchant, poétique et graphique, drôle et envoûtant, Le dernier été de mon enfance est un qui sait réchauffer nos coeurs ! 
 (présentation...Livraddict)

J'en ai pensé quoi, de l'histoire ? Une belle histoire où se mêlent souvenirs et moments présents, angoisse et poésie. On se laisse  emporter par les aventures de ces enfants et cette étudiante, sous le soleil de cet été pas comme les autres. Envoûtant.

 L'album ?  Chez Delcourt, un gros volume de 384 pages

Le dessin ? De très beaux dessins, un coup de crayon qui a un  grand soin du détail et nous emmène très loin, de très beaux décors. Fort agréable à lire ! 

Donc j'en retiens... que j'ai beaucoup aimé ce manga, one shot vraiment  dépaysant, où en tournant les pages, on sent le soleil et on entend les grenouilles au bord de l'eau le soir. Une adaptation vraiment très libre de Tom Sawyer (de ce que j'en connais du moins, je n'ai pas lu le roman), mais un mélange d'action et d'émotion vraiment très sympathique. Un bon manga. 

Et je l'ai lu grâce à...  ma médiathèque

emprunts à la médiathèque