...

C'est quoi, l'histoire ? Dans le café où elle a ses habitudes, une trentenaire, Tsukiko, fait la connaissance d’un homme solitaire et élégant, de plus de trente ans son aîné. Elle réalise qu’elle le connaît : il fut autrefois son professeur de japonais. Elle est célibataire, il est veuf. Complices, ils prennent l’habitude de se revoir dans le même café, au hasard de leur emploi du temps, puis, bientôt, d’improviser des sorties ensemble. Insensiblement, à petites touches légères, une connivence s’établit, puis une véritable affection, et peut être même…(présentation... amazon.fr)

J'en ai pensé quoi, de l'histoire ? Nouvel album, double,  de Taniguchi qui parle du quotidien, de liens étranges mais forts, de relations simples ou complexes entre les êtres. Une femme seule, presque quarantenaire, retrouve un ancien professeur par hasard et va se lier à lui. Au fil de leurs rencontres fortuites ou programmées, ils vont apprendre à se connaitre et échanger, sur la vie, sur l'amour, sur le temps qui passe. 

 L'album ?  chez Casterman, deux volumes de 200 pages environ

Le dessin ? Noir et blanc, le trait très reconnaissable de Taniguchi, aux personnages très typés et reconnaissables. Les visages sont particulièrement expressifs et le dessinateur a un soucis du détail qui parfois change tout dans une planche (le verre de saké renversé, la théière ... ).

Donc j'en retiens... que mon exploration de l'oeuvre de ce dessinateur m'amène toujours à de jolies découvertes. Ce double album est plein de tendresse, de tristesse et d'amour, le propos est prenant même s'il n'est constitué que de petits moments. Je serai curieuse maintenant de lire le roman dont ce manga est l'adaptation. 

Et je l'ai lu grâce à...  ma médiathèque