rs 1 Kevin Smith - 2011 ?

 

Le synopsis : Trois adolescents vivant dans le Midwest américain répondent sur Internet à une annonce promettant des relations sexuelles. Ils sont loin de se douter qu'ils vont tomber entre les mains d'une secte d’extrémistes religieux aux intentions macabres. (Allocine.fr)

 

rs 2

 

 

 

 

 

 

 

L'histoire : Un film qui commence comme une comédie ado potache, genre American Pie et consoeurs, et qui finalement tourne très vite au huit clos stressant et un peu gore quand même... Très vite, on se rend compte que l'intro avec les garçons n'est qu'un prétexte, que l'histoire est tout autre (et on finit même par un peu les oublier les pauvres !). Tout repose sur cette maison "imprenable" et cette secte au leader charismatique (pléonasme ?). 

 rs 3

  

Les acteurs : Peu d'acteurs dont j'aurai été capable de dire le nom, mais le fameux leader de la secte est joué par un acteur excellent dans ce rôle, Michael Parks. Il est parfait en enjôleur, il mène tout le monde joliment en bateau, tranquillement, et même dans le coeur de l'action, il reste stoïque et manipulateur... Très bon. Face à lui, un acteur que j'apprécie beaucoup, John Goodman. Il joue un flic efficace et intègre, qui doit faire face à ce patriarche sans créer plus de drame, mais qui doit aussi obéir à ses supérieurs... Pas facile facile. Un bon rôle pour cet acteur souvent très drôle, moins souvent vu dans des rôles dramatiques. 

 rs 5

 
L'image : Rien de particulier sur la mise en image de cette histoire. Le tout début se passe de nuit, le reste au petit jour. Les scènes d'intérieur sont très éclairées, ne laissant pas de doutes à ce qu'on peut y voir. Pas d'effets d'images fantastiques, le rendu aurait très bien pu être vu dans un téléfilm... Honnête, sans plus.  

 Le son :  Je n'ai pas vraiment de souvenir de la bande son, qui n'a pas dû me marquer (à part peut-être quand le patriarche joue de l'orgue lors d'une scène assez dure...). 

  rs 4

La technique : Un montage classique, sans fioritures ni effets quelconques. Une débauche d'hémoglobine dans la scène d'assaut, des cascades assez basiques, pas d'extravagances. Rien de remarquable.

Alors, en conclusion, je dirai ....   que je suis perplexe face à ce film. J'ai aimé le duel Goodman - Parks, mais l'histoire est un peu rapidement amenée, et peut-être un peu simpliste (enfin c'est l'effet que ça me fait avec le recul). C'est un bon petit film pour passer une soirée, mais sans plus. Il ne restera pas un souvenir impérissable. 

 rs 6

 Et je l'ai vu dans le cadre ...  des films de l'état dont j'ignorai totalement l'existence avant de les voir.

 

logo film ignorer