... c'est ton destin (oui, je sais référence "culturelle" qui ne parlera pas forcément à tout le monde...). Cela fait tellement longtemps que je dois me prendre en main que je ne savais plus par où commencer. 

Depuis quelques années, je me suis légèrement laisser aller, juste légèrement hein, niveau poids... Enfin légèrement... Ok, bon, j'ai pris énormément de poids depuis 15 ans. Il y a 8 ans environ, j'avais pris la décision de consulter une nutritionniste afin de rééquilibrer tout cela. Cela commençait à bien marcher quand je suis tombée enceinte. Une grossesse plutôt difficile, couchée 6 mois. Et puis les presque 7 ans qui ont suivi où je n'ai franchement pas fait attention, parce que pas envie, pas le temps, pas le moral, pas la volonté, la gourmandise, le besoin de manger des trucs "pas bon pour moi".... 

406243_727345763_pese-personne_H075856_L

Il faut le dire, c'est devenu assez catastrophique. Et pour mon apparence, et mes tenues vestimentaires. Et dans mon boulot, parce qu'être instit, ça veut aussi dire bouger, sans arrêt, piétiner dans la classe, passer entre les bureaux, monter et descendre 8 fois les deux étages par jour, faire du sport avec les enfants... Et avec une certaine surcharge, c'est de plus en plus difficile... Je me traine et m'essoufle très vite. Et quand on part faire une marche (ce qu'on a la chance de pouvoir faire assez facilement, l'école étant entre une forêt et un gigantesque parc), revenir écarlate et liquide, ou prendre le prétexte d'accompagner les enfants en difficulté en fin de rang pour pouvoir reprendre son souffle... Pas très glorieux ! Et puis mon fiston est dans mon école. Il entend probablement des choses pas très sympathiques sur moi. Avant qu'il ne soit là, je me fichais bien de cela, je laissais les gens parler. Mais je ne veux pas qu'il en souffre. 

6023

Alors je suis retourné vers la diététicienne que j'ai consulté il y a 8 ans. Une démarche difficile, c'est clair. Beaucoup de réflexion (un été peut-être ?) avant de décrocher le téléphone, et de me dire c'est maintenant. Le fait est que lorsque j'ai appelé, elle avait un rendez-vous trois jours plus tard. Pas le temps de faire demi-tour. L'aventure (re)commence. 

Les bases d'une alimentation seine et équilibrée, je les connais parfaitement. Je ne les applique pas du tout, mais je les connais. Reste à savoir pourquoi je ne suis pas capable de les appliquer. Et cela tombe plutôt bien : ma diététicienne propose un travail sur le comportement alimentaire avant toutes choses. Nous en sommes donc là. Réfléchir sur pourquoi je mange, quand je mange, quelle place je donne à la nourriture -et à quelle nourriture - dans ma vie. Et quand j'aurai répondu à pas mal de ces questions, je pourrai peut-être plus sereinement regarder mon assiette. 

43668217

Alors je ne vais pas vous faire un compte rendu détaillé de chaque visite, de chaque menu... Par contre, comme il y a des sujets de réflexions sur la nourriture qui me semble plutôt sympa, j'avais envie de les partager avec vous. Je n'écrirai pas tout ce que j'ai dans la tête, j'en garderai un peu pour moi et ma diététicienne, mais pourquoi pas quelques petits billets sympathiques, séquence mémoire ou réflexion ?? 

La première de ces réflexions ? C'est quoi, le gouter, pour vous...? Je vous en parle bientôt ! 

tardis

 

withings-wifi-scale(ça, c'est notre super balance connectée, bien pratique !!)