dkr 1 Christopher Nolan - 2012

Le synopsis Il y a huit ans, Batman a disparu dans la nuit : lui qui était un héros est alors devenu un fugitif. S'accusant de la mort du procureur-adjoint Harvey Dent, le Chevalier Noir a tout sacrifié au nom de ce que le commissaire Gordon et lui-même considéraient être une noble cause. Et leurs actions conjointes se sont avérées efficaces pour un temps puisque la criminalité a été éradiquée à Gotham City grâce à l'arsenal de lois répressif initié par Dent.
Mais c'est un chat – aux intentions obscures – aussi rusé que voleur qui va tout bouleverser. À moins que ce ne soit l'arrivée à Gotham de Bane, terroriste masqué, qui compte bien arracher Bruce à l'exil qu'il s'est imposé. Pourtant, même si ce dernier est prêt à endosser de nouveau la cape et le casque du Chevalier Noir, Batman n'est peut-être plus de taille à affronter Bane… (Allocine.fr)

dkr 2

L'histoire :  Batman a disparu depuis 8 ans, après la disparition de Harvey Dent. Bruce Wayne vit retranché dans sa demeure depuis 8 ans, depuis la disparition de sa belle... Pourtant, des évènements vont le forcer à sortir de cette retraite. Une voleuse au charme ravageur et a l'agilité féline pénètre dans sa retraite. Et une vague de violence déferle sur Gotham avec l'arrivée de Bane, alors que les lois Dent et le commissaire Gordon ont réussit à en faire une ville beaucoup plus sure. Pas le choix pour l'homme de la nuit. Il faut reprendre du service, et vite... Mais rien ne sera aussi simple... 

 dkr 3

Les acteurs :  Un casting quasi parfait pour cet opus. Christian Bale campe un Bruce Wayne froid et distant, qui cache ses blessures comme il se cache lui-même à la perfection. Il a su tout au long de cette trilogie montrer les forces et les faiblesses du super héros, et il convient parfaitement au rôle dans cette sombre série. Gary Oldman reste Gary Oldman; l'homme qui change de tête à chaque rôle, et je l'apprécie beaucoup. J'aime de plus en plus l'acteur Joseph Gordon-Levitt, qui se démarque de plus en plus dans ses rôles. Tom Hardy est bluffant en Bane, il fait vraiment frémir. Anne Hathaway est assez convaincante en Cat Woman, son jeu est efficace, sans trop de tralalas. Morgan Freeman, toujours impeccablement sobre, Michael Caine vraiment très émouvant. De très nombreuses apparitions, parfois vraiment fugitives, comme Cillian Murphy, Liam Neeson (oui, bon , ok, ...), William Devane et bien d'autres. Beaucoup "d'habitués" du travail avec Nolan en fait. Et puis Marion Cotillard, qui franchement est en deçà de cette distribution, qui minaude, je trouve, et peine à être naturelle. Je ne parle même pas de sa dernière scène (aaaaaaaarrrrrrrrrggggggghhhhhhhhh....argh. rgh ). Bon, je ne l'aime pas, c'est clair, donc ce n'est que mon avis (enfin presque...).

 
dkr 4

L'image : De très belles mais sombres images, tant dans la ville que tout le passage et les flashbacks dans "le puits". Comme pour le reste de la trilogie, même si tout ne se passe pas la nuit, on reste sur un sentiment d'obscurité, mais qui est vraiment bien rendu, d'une très belle qualité (en 2D en tout cas). La scène d'ouverture, qui elle est très claire à l'inverse, est bluffante et nous plonge tout de suite dans l'action.

Le son : Une belle bande son, composée par Hans Zimmer, sombre elle aussi, qui colle parfaitement à l'histoire. Puisqu'on parle du son, juste un mot pour dire que j'ai quand même un peu de mal (en VF en tout cas) avec Bruce Wayne qui fait sa grosse voix de Batman... Je trouve que même si ça fait partie du personnage, ça fait un peu toc... Heureusement, en général, en Batman il ne dit pas grand chose !  

dkr 5

La technique : Pléthore d'effets spéciaux, évidemment, des effets visuels, des explosions, des cascades. Le tout est parfaitement mis en scène la plupart du temps, donnant toute sa profondeur à l'action. On peut admirer ici le travail impressionnant des cascadeurs. Les costumes sont également très travaillés, et la tenue du Batman me sidère de détails à chaque fois. Bien sur, il y a les divers engins (la moto qui stop net et tourne à 90° me fait délirer... quel effet !) , et tout simplement les décors qui donnent le ton à l'ensemble. Le montage de Nolan ne laisse pas le temps à l'ennui, alternant bien souvent scène d'action et scène plus calme. Les flash-backs n'arrivent pas comme un cheveux sur la soupe, et le principe de distiller ainsi certaines infos assez capitales pour l'intrigue, par petits flashs, est plutôt bien fichu. Bref, Nolan sait se qu'il veut pour faire un bon film et il s'entoure certainement de ceux qu'il juge les meilleurs pour y arriver. 

 

Alors, en conclusion, je dirai ....   je n'attendais pas ce film comme LE film absolu, LE chef d'oeuvre... Je n'avais pas mis tant d'espoir dans ce film, un film reste un film. J'ai aimé les deux premiers volets, chaque fois surprise de me laisser prendre aussi facilement et aussi complètement dans l'action. Donc il allait de soi que je verrai celui-ci sur grand écran. Comme pour le second, la bande annonce et la longueur m'ont cependant fait un peu peur, peur de l'ennui et d'un film trop sombre. Comme pour les deux premier (et surtout le deuxième d'ailleurs), je me suis laissée happer par l'histoire, je me suis laissée prendre au film sans aucun soucis. Le mélange d'émotions qu'il nous donne m'a secoué, l'histoire m'a embarquée, je n'ai pas vu les 2h45 passer. Bien sur, il n'est pas parfait, il y a peut-être des petites choses qui ... , ou bien des trucs qui ... Mais comme je n'en attendais qu'un agréable divertissement, j'ai été allègrement servie ! Bref, je suis sortie en disant juste... Whaou.... 

dkr 6

 Et je l'ai vu dans le cadre ... des films de l'été sur grand écran ... 

logo film grand écran