les oubliés

La quatrième de couv' : La disparition progressive de l'enclos du Temple, de 1808 à 2011, ne permet plus de se faire une idée de ce lieu où résidait une nombreuse population en 1792. La Tour des Archives, prison de la famille royale, a été démolie sur ordre de Napoléon, emportant le souvenir de ses hôtes illustres. Mais, dès janvier 1794, l'oubli s'est étendu sur la prison où demeuraient encore les enfants royaux, Louis-Charles, Marie-Thérèse, la s ur du Roi, Madame Élisabeth et le gardien Tison. Quelques vestiges éparpillés dans des cours d'immeubles, autour du square du Temple, des documents d'archives et des Mémoires permettent une reconstitution de la vie quotidienne des prisonniers à l'intérieur de la Tour. Ce livre, qui s'appuie sur des documents d'archives parfois inédits, tente de redonner vie aux Oubliés du Temple. (présentation Amazon.fr)

L'auteur en deux mots : Dominique Sabourdin-Perrin, capétienne Docteur es lettres, professeur de lettres modernes en collèges et lycée, conférencière, chevalier des Palmes Académiques, réside depuis plus de quarante ans, dans le quartier du Temple, à Paris. Elle s'est intéressée à ce lieu chargé de souvenirs, publiant divers articles dans la revue Histoire du IIIe arrondissement et divers bulletins.. (quatrième de couverture)

L'histoire : L'Histoire en fait. Une tranche d'Histoire de France oubliée dans les bouillonnements de la Révolution Française. Dominique Sabourdin-Perrin s'attache ici à retracer la vie quotidienne des habitants de la prison du Temple entre 1792 à 1794, c'est à dire principalement des prisonniers. La famille royale, déchue, est enfermée ici et vivra, entre quelques mois et quelques années, entre ces murs insalubres. Rien ne leur est facilité, puisqu'ils ne sont plus officiellement les souverains. Les quelques serviteurs qui les ont accompagnés au début de leur captivité sont pour la plupart très vite renvoyés hors du Temple. Très peu restent auprès d'eux. Les règles d'hygiène élémentaires ne sont pas respectées. Les "municipaux" sont parfois très brutaux avec les prisonniers, la nourriture manque, les maladies sont nombreuses. Bien après le départ et l'exécution de leurs parents, Louis-Charles (qui a environ 10 ans) et sa soeur Marie Thérèse (une quinzaine d'années) resteront seuls, isolés, séparés dans cette tour. Le Dauphin y mourra a bout de force et de maladie, la jeune fille résistera jusqu'à sa libération.

Les personnages : La famille royale donc, dans tout ce qu'elle a de plus restreint : Louis, Marie Antoinette, les deux enfants et la soeur du roi. L'auteur n'a pas choisi de s'arrêter longuement sur le roi et la reine, mais s'est plus penché sur les "autres", les enfants, la soeur du roi, les serviteurs, mais aussi les municipaux qui les tiennent prisonniers, les avocats, les médecins, les rares visiteurs ... Les histoires se recoupent. Au travers de l'ensemble de ces personnages, on peut reconstituer les derniers instants du couple royal, mais ceux ci sont les plus connus. Il est plus intéressant de s'intéresser aux autres en effet, les vrais oubliés du Temple. Et c'est le travail minutieux qui est fait ici.   

Le style : Un travail universitaire qui n'est cependant pas rébarbatif. Toute la première partie, concernant la famille royale, est vraiment passionnante et se lit comme un roman. Même si cette partie est parsemée de citations et notes, cela reste assez léger pour être abordable. La suite, concernant les municipaux et les autres corps de métiers intervenants au Temple, bien que fort intéressante historiquement parlant, m'a plus rebutée. Quelques listes un peu longues, des documents pas toujours passionnants m'ont un peu ralenti dans ma lecture. Mais il est clair qu'il s'agit là d'un remarquable travail de recherche.

Et la couverture alors ? Un portrait du Dauphin, dans le Temple, très représentatif des Oubliés. 

En conclusion ?  Quel plaisir de lire un livre d'Histoire après tant de temps ! J'ai eu l'impression de retourner un peu sur les bancs de la fac, et d'y apprendre des choses nouvelles. Car cette période est l'une de celles que j'ai volontairement "éludée" lors de mon parcours universitaire, elle ne m'intéressait pas du tout (Moyen Age, Moyen Age, Moyen Age.... et un peu de contemporaine.... Le reste me passait un peu au dessus de la tête). Je regrette un peu maintenant de ne pas m'y être assez intéressée. Bref, j'ai pris beaucoup de plaisir à lire cet ouvrage, qui m'a appris beaucoup. Le seul bémol que j'emettrai donc, c'est cette deuxième partie un peu plus "chargée" en documents (listes, notes, documents divers), beaucoup plus pointue et qui interessera peut-être plus les spécialistes que les simples profanes. (mais ce n'est que mon avis).

Pourquoi ce livre ? Parce qu'il était proposé en partenariat sur Livraddict, et qu'en cette période de vacances, cela me semblait propice de me plonger dans une telle lecture. Une grand merci donc à Livraddict (et un grand bravo pour tout le travail produit autour des partenariat et l'ensemble du site). Et un grand merci également aux éditions Persée, qui ont eu la gentillesse de m'envoyer le livre. 

Et il fait parti du challenge histoire ! 

challenghistoireillimité