Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
J'suis pas Super Mam'...
13 mai 2012

Petit déjeuner chez Tiffany

La quatrième de couv' : Holly Golightly adore traîner chez Tiffany, parce que tout y est beau. Holly au pas léger, gracile comme un songe, comme une Audrey Hepburn moulée dans une robe noire devenue légendaire, traverse l'existence telle un chat qui, n'ayant pas de nom, s'en invente un.(attention, la suite spoile beaucoup trop à mon goût !!!)  De son passé de Lulamae, il lui reste pourtant quelque chose de plus profond que la frivolité qu'elle affiche avec impertinence, une absence de lest qui conduit à une existence de courants d'air. Jusqu'au jour où, des années après la disparition de la gosse, une photo vient raviver le souvenir de sa voix rauque et de sa silhouette de vent dans la mémoire du narrateur, qui lui fournira un hommage littéraire en guise de racines. Sur un ton tantôt léger et amusant, tantôt grinçant et poétique, maniant à plaisir l'ironie, le narrateur nous livre ses souvenirs de l'époque où l'amitié les liait et où gravitait autour de cet être libre et sauvage une myriade de personnages farfelus. Malgré son ambiance de fête permanente et la fin édulcorée de sa version pour l'écran, Diamants sur canapé, ce roman demeure pourtant, comme d'autres oeuvres plus sombres de Truman Capote, le parcours désespéré d'une créature blessée, irrémédiablement marginale. (présentation Amazon.fr)

L'auteur en deux mots : Né à La Nouvelle-Orléans en 1924, il passe son enfance dans une plantation, refusant d'aller au collège. Il écrivit ses premières nouvelles à dix-sept ans, puis parcourut l'Amérique en faisant d'étonnants métiers. Truman Capote est la plus grande révélation littéraire qu'ait connue l'Amérique depuis la guerre ; on le considère comme le chef de l'école néo-romantique du Sud. Il est mort à Los Angeles le 25 août 1984..(Amazon.fr)

L'histoire : Une histoire d'amitié, de presque amour, de temps passé, de temps perdu, c'est tout cela que la rencontre de ces deux personnages aussi différents que complémentaires, qui se repoussent et s'attirent, et dont l'une fera souffrir l'autre sans même s'en rendre compte, perdue qu'elle ait dans sa vie, dans sa tête, dans sa propre histoire. Un récit simple de quelques mois d'un voisinage tumultueux avec cette fantasque Holly, qui traversera la vie d'un jeune écrivain en attente de publication, et qui pourra trouver dans cette rencontre nombreux sujets de récits... Courte chronique d'une époque et d'un milieu.

Les personnages : Le jeune écrivain tout d'abord, narrateur du récit. En attente d'être édité, il tire le diable par la queue et devra même se résoudre à prendre un emploi. Il tire son inspiration de la vie de tous les jours, et se trouve bien servit grâce à Holly. Gentil et peut être un peu naïf, il ne verra pas toujours clair dans le comportement de la jeune femme, et tour à tour s'en amusera ou en souffrira. Holly ensuite, fantasque très jeune femme, qui vit de ses charmes en attendant d'être starlette...ou d'épouser un millionaire... Insaisissable Holly, drôle, pétillante, agitée, mais qui cache derrière tous ces masques un grand déséquilibre et une immense tristesse. Holly qui n'est pas vraiment Holly, et qui voudrait être encore une autre. Holly qui a juste besoin d'admirer une vitrine de chez Tiffany pour se ressourcer un instant...

Autour d'eux gravitent de bien nombreux personnages, tous apportant une petite pierre à l'édifice du personnage, et le faisant avancer dans un sens qui n'est pas forcément celui qu'elle désire.

Le style : J'avoue que n'ayant jamais lu cet auteur, je ne savais pas trop à quoi m'attendre. C'est avec beaucoup de plaisir que j'ai découvert son style, agréable, qui se lit vite, et qui bien que daté (j'ai eu une très lointain souvenir de Sur la route, de Kerouac,  bien que le sujet n'ai absolument rien à voir, en lisant ce livre) reste frais et léger. Cela me donne vraiment envie de découvrir les autres écrits de Truman Capote.

Et la couverture alors ? Une photo tiré du film avec Audrey Hepburn, qu'il faudra que je vois un jour ! Classique, mais tout est dit...

En conclusion ? Un très court roman (quasiment une nouvelle), qui se lit très vite et qui amène de très nombreux sentiments. C'est au final la tristesse qui prévaut quand on termine ce roman, mais cette histoire nous prend tout de même et on a envie de savoir ce qu'il va se passer, pourquoi cette demoiselle en est arrivée là, et comment elle pourrait s'en sortir... Une très bonne découverte !

Pourquoi ce livre ? logo lectures communes

Parce que nous avons décidé avec Yoshi d'en faire une lecture commune, puisque nous ne nous le sommes mutuellement envoyé lors du swap chocolat et cinéma il y a quelques mois...  

Et sinon ??? Il entre donc dans trois (!) challenges :

Challenge La Littérature fait son cinéma 2012

challenge-ny-12

livre de swap

 

Publicité
Publicité
Commentaires
Visiteurs
Depuis la création 324 963
Publicité
J'suis pas Super Mam'...
Pages
Archives
Publicité