La quatrième de couv' : Elle s appelle Ombe, habite à Paris et adore la moto. Elle a aussi l incroyable pouvoir d'être incassable ou presque. C est pourquoi L Association l'a recrutée comme agent stagiaire. Une stagiaire de
choc, qui fait des débuts remarqués comme top model mais aussi en neutralisant une bande de gobelins. Le problème ? La discrétion est une obligation absolue au sein de L Association, comme le lui rappelle Walter, son directeur. Et à force de foncer la tête la première, Ombe l'incassable risque fort de comprendre ce que « ou presque » veut dire.

Jasper vit à Paris, va au lycée et joue de la cornemuse dans un groupe de rock médiéval. Bon, mais depuis peu, il fréquente aussi le 13, rue du Horla, l adresse ultra secrète de L Association. L organisation a repéré chez lui des aptitudes certaines pour la magie et lui a proposé de devenir agent stagiaire. Et les stages de L Association ne se déroulent pas vraiment autour de la photocopieuse ! Armé d une bombe lacrymogène au jus d ail, Jasper est envoyé chez les vampires pour enquêter sur un trafic de drogue. Attention au retour du jet d ail ! (présentation éditeur)

L'auteur (les auteurs )en deux mots : Pierre Bottero est né en 1964. Vivant en Provence avec sa femme et ses deux filles, il a pendant longtemps exercé le métier d'instituteur. Grand amateur de littérature fantastique. convaincu du pouvoir de l'imagination et des mots, il a toujours rêvé d'univers différents, de dragons et de magie. Enfant, je rêvais d'étourdissantes aventures fourmillantes de dangers mais je n'arrivais pas à trouver la porte d'entrée vers un monde parallèle ! J'ai fini par me convaincre qu'elle n'existait pas. J'ai grandi, vieilli, et je me suis contenté d'un monde classique... jusqu'au jour où j'ai commencé à écrire des romans. Un parfum d'aventure s'est alors glissé dans ma vie. De drôles de couleurs. d'étonnantes créatures, des villes étranges... J'avais trouvé la porte. " C'est en 2008 qu'Erik L'Homme  et lui ont imaginé une série fantastique dont ils signeraient alternativement les livres. A comme Association était né. Disparu un soir de novembre 2009. Pierre Bottera a laissé à ses lecteurs les clés de ses portes et de ses mondes ainsi que deux manuscrits achevés de la série.

Erik L’Homme est né en 1967 dans les montagnes du Dauphiné. Le succès de ses romans pour la jeunesse lui permet de partager son temps entre l’écriture et les voyages. Après la disparition de Pierre Bottero, il a décidé de mener à leur terme les aventures d'Ombe et Jasper dans A comme Association.  (Amazon.fr)

L'histoire : Deux jeunes gens que rien ne semblait mettre à part se retrouvent engagés au sein de "L'Association", chargée de surveiller et gérer les "Anormaux". Bandes de Gobelins, de Trolls, de Vampires ou garous sont ainsi sous hautes surveillances et vivent dans une certaine harmonie au coeur même de la ville. Mais les choses vont étrangement, et très vite, se gâter. Ombe et Jasper seront les témoins, les acteurs, les victimes de ces divers dérapages, de ces incursions du fantastique dans le quotidien, et devront user de tous les moyens, magiques, surnaturels ou tout simplement humains, pour venir à bout des pires situations.... 

Les personnages : Les deux personnages principaux sont donc Ombe et Jasper. Ombe est le personnage imaginé et mise en mot par Pierre Bottero, dans deux volumes donc. Jasper est celui qui prend vit sous le clavier de Erik L'Homme. Ils ont tous les deux des caractères bien particulier, Ombe est la femme forte, sure d'elle-même, indépendante malgré son jeune âge. Jasper est un ado qui se cherche, au style assez improbable, mais au réel talent en magie.  Autour d'eux, les "têtes" de l'Association, Melle Rose, Walter et le Sphinx. Deux amis fidèles pour Jasper, des parents plutôt absents, quasi invisibles, deux colloc' pour Ombe. Et tout un bestiaire d'anormaux à donner des frissons dans le dos...

Le style : Très sympa, jeune mais pas lourd. Les deux auteurs ont un style assez proche dans cette série (je n'ai pas encore découvert leurs autres écrits, je ne peux donc juger que sur cette série). De nombreux jeux de mots à deux francs cinquante (oui, oui, les francs, ce vague truc qui existait avant les zeuros), mais qui m'ont fait sourire, des dialogues légers, drôles ... Un bon rythme dans chaque volume, qui ne laisse pas une minute de repos. Et les liens entre les deux auteurs, donc les deux personnages, étaient juste très très bien gérés pour les quatre premiers tomes. La disparition de Pierre Bottero a été tristement intégrée à la suite de l'histoire par Erik L'Homme, mais bien que plus sombre, le style reste le même. Très très agréable à lire, rapide et détendant.  

Et la couverture alors ? Très simple, mais à chaque fois une image en filigrane qui prend son sens à la lecture du volume. Très jolies couvertures, aux belles couleurs.

En conclusion ? Je dirais que j'ai lu très vite les 5 premiers tomes de cette série, et que j'ai hâte de découvrir les deux suivants, de connaitre le fin mot de l'histoire. Même si le fil conducteur à certainement un peu évolué avec le décès de Bottero, l'idée originale est vraiment interessante, et cette écriture à quatre mains rafraichissait vraiment le genre. Quel plaisir que de passer d'un personnage à l'autre, d'un point de vue à l'autre, selon les volumes. Une série que je recommanderai aux ados, dès 13 - 14 ans je pense, et sans modération, mais qui se laisse lire sans lassitude même par la "vieille" que je suis ! 

Pourquoi ce livre ? Parce que j'en avais entendu beaucoup de bien et que j'ai eu l'occasion de la trouver à la médiathèque.

Et sinon ??? L'occasion de commencer (enfin !) le challenge Boterro, et ce directement avec deux volumes !! 

beau terrien