Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
J'suis pas Super Mam'...
30 décembre 2011

Indiana Jones 4

IJ4 1

Le synopsis: La nouvelle aventure d'Indiana Jones débute dans un désert du sud-ouest des Etats-Unis. Nous sommes en 1957, en pleine Guerre Froide. Indy et son copain Mac viennent tout juste d'échapper à une bande d'agents soviétiques à la recherche d'une mystérieuse relique surgie du fond des temps. De retour au Marshall College, le Professeur Jones apprend une très mauvaise nouvelle : ses récentes activités l'ont rendu suspect aux yeux du gouvernement américain. Le doyen Stanforth, qui est aussi un proche ami, se voit contraint de le licencier. A la sortie de la ville, Indiana fait la connaissance d'un jeune motard rebelle, Mutt, qui lui fait une proposition inattendue. En échange de son aide, il le mettra sur la piste du Crâne de Cristal d'Akator, relique mystérieuse qui suscite depuis des siècles autant de fascination que de craintes. (Allocine.fr)

IJ4 2
L'histoire : Le "vieil" Indiana reprend du service donc, cette fois face aux soviétiques dans un contexte de guerre froide. Après avoir survécu à un essai nucléaire grâce à un réfrigérateur (costaud, le matériel d'époque !), et avoir retrouvé l'arche d'alliance dans un entrepôt de la zone 51 (où la ranger ailleurs, franchement ?), il rejoint le College où il enseigne pour apprendre qu'il y est en très mauvaise posture... Et c'est à ce moment qu'il rencontre un jeune motard rebelle (mais pas sans cause...), qui l'entraine avec lui dans de nouvelles aventures. Plus capillo-tracté encore que les autres opus, on se dit vraiment que les scénaristes se sont triturés la cervelle pour  ouvrir celui-ci. S'ensuivent des tas de rebondissements, des découvertes archéologiques et des révélations étonnantes, ou non d'ailleurs... 

 IJ4 3

 

Les acteurs : Je passe sur Harrison Ford, toujours vieillissant, mais toujours Indy, ça c'est clair ! On retrouve avec un certain plaisir la pétillante Karen Allen dans son rôle de Marion, moins marquée par le temps que son ancien et bref compagnon. Cate Blanchett, très très loin de la blanche Galadriel, est terriblement méchante et on aime ça... Bon, je ne suis que moyennement convaincu par Shia Labeouf , mais il tient tout de même sa place...

 IJ4 4

L'image : Une image (volontairement j'ose espérer) d'aspect un peu cheap à l'heure où les progrès techniques laisseraient penser à de superbes effets spéciaux. On voit clairement que certains passages sont tournés en studio (les sables mouvants par exemple...), et on s'attend à de meilleurs éclairages.  Tout cela ne gène malgré tout pas le plaisir que l'on peut avoir à suivre les aventures, et ne dépareille pas de la trilogie originelle ainsi.

Le son : tadadadam, tadadam..... tadadadam, tadadadadam........

La technique : Comme je le disais, l'ensemble fait un peu "léger" à l'heure du numérique, mais on a quand même de beaux effets spéciaux, en particulier dans les scènes finales (oui, bon, on passera sur un énorme effet blue screen à la toute fin, on ferme les yeux...). Bref, un film d'aventure classique des années 90...

IJ4 5

Alors, en conclusion, je dirai .... que j'ai retrouvé avec plaisir mon bel Indy, mais que bon, j'aurai préféré un peu plus de peps, un peu moins de "tiré par les cheveux", et bon sang, que viennent faire les E.T. ici ????? Ce film reste pour moi un ovni (ah ah) par rapport à LA trilogie...

Et je l'ai vu dans le cadre ...  des films avec mon p'tit loup, mais aussi...
les avent
Publicité
Publicité
Commentaires
Visiteurs
Depuis la création 324 222
Publicité
J'suis pas Super Mam'...
Pages
Archives
Publicité