C'est quoi, l'histoire ?  Sur les terres balayées par les vents du nord, le malheur s'abat lorsque Mr Earnshaw recueille Heathcliff, un va-nu-pieds, qu'il élève comme ses propres enfants. Dès lors se déchaînera sur la lande isolée une violente tempête d'amours et de haines... Dès lors chacun ne gagnera le repos de son âme qu'au terme d'une douloureuse errance... Dès lors la paix reviendra peut-être sur les Hauts de Hurlevent ? (présentation Delcourt)

J'en ai pensé quoi, de l'histoire ?   Je ne connaissais pas du tout le texte des Hauts de Hurlevent. L'histoire m'était très très vaguement connue par les bribes que j'ai pu en entendre ça et là (dans les séries en particulier.... bah oui, on se cultive comme on peut ;o)) et bien sur, je connaissais le personnage ténébreux d'Heathcliff... Après... Quand j'ai vu cet album à la médiathèque, je me suis dit que c'était une occasion rapide de découvrir un peu le fond, et qui sait, me donner envie de lire le roman. Sur le fond, l'objectif est plutôt atteint. Pour la forme ....

 L'album ?  Chez Delcourt, un format classique, 42 pages, dans la collection Ex libris, qui reprend des classiques de la littérature en BD (apparemment, il y a pas mal de choix !). 

Le dessin ? Pour moi, c'est là que ça ne croche pas. Je n'ai pas apprécié du tout le trait de Edith, les visages, les expressions. Du coup, j'ai mis un petit moment à vraiment entrer dans le texte (et quand il y a seulement 42 pages, c'est dommage ;o)).

Donc j'en retiens... que ce premier tome m'a surtout donné envie de découvrir le roman, pour connaître vraiment l'histoire, mais ne m'a pas donné envie du tout d'emprunter le second tome. 

 Et je l'ai lu grâce à...  grâce à ma médiathèque bien fournie... 

 emprunts à la médiathèque

Et je l'ai lu dans le cadre de... 

 Mes lectures de vacances...