Et oui, après un an de samedi série, je me suis dit que j'allais un peu modifier la rubrique. Je ne m'interdis pas malgré tout de revenir certains samedis sur des séries dont j'aurai une soudaine envie de parler.... Mais voilà. Je propose maintenant de faire des gros plans sur certains personnages qui m'ont marqué dans les séries... Et je me devais de commencé par mon chouchou.... 

chandler

La série : Je ne la présente plus : Friends, bien évidemment !!!

chandler 3

L'acteur : Matthew Perry (1969, Americano-canadien). Il a débuté comme beaucoup sa carrière en navigant de seconds roles en seconds rôles, de Madame est servie à Quoi de neuf docteur ?, en passant par Beverly Hills (whaou, du lourd !). Il débute ensuite au cinéma en donnant la réplique à River Phoenix, puis a Tony Danza (trouvez l'erreur), dans Touche pas à ma fille (et je confesse : j'ai vu ce film en salle ... a une fête du cinéma à l'époque des places à 1 franc, assise dans les marches, en mangeant des bonbons.... Bah oui, j'avais 17 ans... )...  

 


Matthew Perry dans "Touche pas à ma fille" par orelye

 Il décroche par la suite LE rôle de sa carrière, celui de Chandler Bing. Après quoi il s'est essayé au cinéma à nouveau (moyen à mon goût), et dans des séries (Studio 66 me semblait prometteur mais a été arrêté, je n'ai pas encore vu la nouvelle série...)

chandler 4

Ma petite analyse sans prétention du personnage : Chandler Muriel Bing est un personnage qu'une enfance quelque peu chaotique et hors norme a totalement fragilisé. Peu sûr de lui, il se cache derrière sa façade de clown sarcastique totalement craquante (à mon sens). Son attachement à ses amis est pour moi le signe même du besoin de stabilité, de continuité, de famille quoi... Ses échecs sentimentaux à répétitions (Oh my god) sont probablement dûs également, et paradoxalement, à sa peur de l'échec. D'où le fait de revenir si facilement et régulièrement vers Janice. C'est le personnage a qui les scénaristes ont collé le travers le pire de pire dans la série : il fume !!! Et quand on voit comment cela est amené et traité, on sent bien que ce n'est pas bien du tout du tout ! Peut-être peut-on y voir un parallèle avec les soucis personnel de l'acteur, qui s'est débattu longtemps entre alcool et drogue. Le fait que pendant plusieurs saisons, personne ne sache ou ne comprenne son métier en fait un personnage encore une fois incompris. Mais malgré tout, les cinq autres sont toujours présents quand il en a besoin.

chandler 5

Sa relation avec Monica est la meilleure chose qui lui soit arrivé et je trouve qu'à partir de là, le personnage murit, les scénaristes l'ont fait progresser pour arriver à ce qu'il soit vraiment "adulte et responsable", avec l'arrivée de ses enfants. Son changement d'activité, avec les responsabilités que cela comporte, le mariage, et avec lui le fait de revoir ses parents (enfin surtout son "père"), et les difficultés à fonder une famille sont de nouvelles épreuves qui lui forge un caractère beaucoup plus fort mais toujours aussi drôle.

En bref, j'adore ce personnage !

chandler 2