Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
J'suis pas Super Mam'...
15 juin 2011

Absolument dé-bor-dée !

Outre le fait que ce titre décrit plutôt bien dans quel état je me trouve, à trois jours du déménagement et à moins d'une semaine de devoir rendre les carnets de mes élèves, c'est bien du roman de Zoé Sheppard que je vais parler aujourd'hui.

 Présentation de l'éditeur : « Les premières semaines, j'ai cherché les caméras. C'était forcément une plaisanterie. Six mois après avoir été embauchée à la mairie, j'ai accepté la triste réalité : je suis un petit rouage d'un univers absurde. Un monde où ceux qui en font le moins se déclarent « dé-bor-dés ! » Où les 35 heures se font... en un mois. Je passe mes trois heures de travail hebdomadaire à pipeauter des notes administratives, bidouiller de vagues rapports, jouer les GO pour délégations étrangères et hocher la tête en réunion. L'essentiel est de réussir à gaspiller son temps en prenant un air important, à lécher les bottes des dirigeants pour glaner quelques informations et à jouer les fidèles vassaux des élus tout puissants... »

Etant fonctionnaire et conjointe de fonctionnaire, j'étais très curieuse de lire ce roman qui a déclenché tant de buzz il y a quelques mois. Lorsque Livraddict l'a proposé en partenariat, et que j'ai été choisi, j'en ai été ravie. 

Comme je l'ai dit précédemment, le livre tombait à point ces derniers temps, et sa lecture rapide m'a très bien convenu. L'histoire donc, on la connait, tout le monde en a largement entendu parler : une jeune fonctionnaire, sous un nom d'emprunt, parle de son quotidien au sein d'une mairie. Et ce n'est pas joli joli... 
Les premières pages m'ont d'abord rebutée, voir énervée. L'auteur y décrit son nouveau cadre de travail avec beaucoup de portraits négatifs, rabaissants, et que l'on pourrait juger blessants, de ses collègues. La première impression que j'ai eu, c'est qu'elle était la seule à bien faire - ou presque - et qu'absolument tout le monde était incapable. Pas très réjouissant donc. J'ai eu un peu de mal à me détacher de ce début un peu rude, mais finalement, les chapitres suivants ont été beaucoup plus amusants. Passé donc ce "bottin" des pires fonctionnaires qu'il existe dans la fonction publique territoriale, ceux-ci sont mis en scène, autour d'une Zoé toujours aussi perplexe et cherchant à bien faire. Mais qui semble, petit à petit, se couler dans le moule, sans en avoir trop le choix d'ailleurs.

J'ai eu le tord je pense, d'oublier pendant quelques chapitres que nous sommes ici dans le domaine proche de la carricature : on prend les pires traits et on les accentue encore, jusqu'au ridicule. Si je prends pour exemple "coconne", comment penser qu'une personne amène un sac de recyclage à la place d'une agraffeuse ? J'ai du mal à la croire, mais j'avoue que cela m'a fait rire... Car finalement, j'ai beaucoup souris (jaune parfois) des aventures de Zoé dans le monde merveilleux du fonctionnariat. Bien sur, cela renvoie encore une fois une image négative de la fonction. Mais comme dans tous les métiers, je pense qu'il ne faut pas prendre quelques exceptions pour des généralités (et je les entends, les mauvaises langues qui disent que les exceptions, ce sont ceux qui travaillent ...). J'ai souris, mais je me suis dit aussi que si cet essai avait tellement dérangé, c'est que probablement, il titille un peu aux entournures de certains.... 

J'ai beaucoup apprécié le style léger, langage courant et références culturelles actuelles. La forme, journal (ou blog) est très agréable, car cela donne de courtes parties, qui permmetent une lecture plus "hachée" (quand on "vole" quelques minutes de lecture, c'est sympa). J'y ai trouvé donc beaucoup d'humour, et j'ai passé un agréable moment à le lire. 

Un grand merci à Livraddict et aux éditions Points pour ce partenariat. 


Publicité
Publicité
Commentaires
A
J'ai adoré ce titre. ^^<br /> Certes, la fonction publique en prend encore plein les dents, mais ça reste un roman. Et j'ai vraiment bien rigolé. En particulier le dossier à refaire à cause de la police ou l'impression du questionnaire en couleur par Coconne. ^^
Répondre
Visiteurs
Depuis la création 324 228
Publicité
J'suis pas Super Mam'...
Pages
Archives
Publicité