L'histoire : Jean-René, patron d’une fabrique de chocolat, et Angélique, chocolatière de talent, sont deux grands émotifs. C’est leur passion commune pour le chocolat qui les rapproche. (Allocine.fr)

Une petite pépite a déguster...comme un très bon chocolat. 

L'histoire est très simple donc. Jean-René est patron d'une fabrique de chocolat en perte de vitesse, voir en perdition . Il a besoin d'un "commercial" pour relancer sa petite entreprise. Angélique postule en pensant obtenir un poste de chocolatière, puisqu'elle excelle dans ce domaine. Elle est embauché comme commerciale, mais n'ose indiquer l'erreur... Elle est bien trop émotive pour cela. Et il se trouve que Jean René est également un grand émotif... Pas évident pour communiquer...

Bien sur, on se doute très vite de la façon dont tout cela va finir. Mais que c'est agréable de se laisser couler dans cette petite comédie drôle et tendre, sucrée comme une ganache...

J'aime le jeu de Benoit Poelvoorde, ici beaucoup plus en retenu que d'habitude. Cet acteur a parfois quelque chose de.... de... d'un peu "allumé" quoi. Mais il est ici tout en finesse, réserve, et timidité. Cela lui va plutôt bien.

Quand à Isabelle Carré, je la trouve encore une fois très bonne. Son jeu est parfaitement adapté à la situation, elle se coule parfaitement dans le rôle de l'émotive un peu gaffeuse sans le vouloir. Les seconds rôles ont une bonne place, et sont loin d'être fade.

Une courte, mais très bonne petite comédie pour un bon moment de détente en croquant... un bon morceau de chocolat.