L'histoire : Holly et Jerry sont un couple amoureux menant une vie parfaite. A la suite de la mort soudaine de Jerry, Holly sombre dans une dépression. C'est alors qu'elle reçoit une lettre, la première d'une série de dix, rédigées par Jerry avant sa mort. Ces lettres, agencées tel un jeu de piste, lui donnent des instructions de choses à faire pour, à terme, tourner la page et enfin réapprendre à vivre.(Allocine.fr)

Enregistré durant les vacances de Noël, je n'ai regardé ce film qu'au cours des dernières vacances (et je ne fait mon billet que maintenant, je suis magnifiquement à jour de mes billets !!!). 

En fait, j'ai eu un peu peur de m'ennuyer devant un film nian nian, gentillet, bref, pas top. Je ne suis pas fan des acteurs, donc vraiment, la motivation était moyenne. Et bien, j'ai vraiment eu une agréable surprise.

Tout d'abord, l'histoire n'est pas vraiment nian niante (c'est ma soirée "nian"). La perte subite de l'être aimé, la dépression qui peut en découler, cela aurait pu être particulièrement glauque ou morbide. Mais non. L'humour et l'émotion sont là pour désamorcer les situations les plus plombantes. Les deux acteurs principaux, mais aussi et surtout Kathy Bates et les autres seconds rôles y sont pour beaucoup. Se met en place ensuite l'arrivée des lettres, et les actions qu'elles vont entrainer. 

Le film prend alors un tournant assez réjouissant, malgré l'absence du "personnage principal". Chaque lettre fait avancer l'héroïne vers ce que l'on imagine très vite, une certaine libération, la capacité de vivre sans lui. Et on se dit que c'est plutôt bien trouvé, que Jerry était vraiment un être merveilleux, qui même mourant, n'a pensé qu'a son  aimée, à son bien être et à sa vie future.... C'est beau ... Pas forcément réaliste.... Mais beau  Comme certains paysages d'Irlande...

Bref, je me suis laissée prendre par ce film plutôt réjouissant, et j'y ai même versé ma petite larme, histoire de.... Lisa Kudrow y reste égale à Phoebe....euh, à elle-même, et j'ai passé un bon moment à me dire en voyant Daniel : mais je connais cet acteur, oui, je le connais.... Harry Connick Junior, bien sur ! J'ai eu un disque de lui dans ma "jeunesse".

Un film sensible, émouvant, pas prise de tête. J'ai passé un bon moment.