Synopsis : 41 Euros c'est l'histoire d'une thérapie, où plutôt, une quête pour comprendre ce qui mène à suivre une thérapie. Quelle douleur pousse à avaler des cachetons ? Est-ce que c'est le cumul d'une multitude de petites peines et défaites ? Où est-ce qu'un seul évènement suffit à nous faire bouffer la poussière neuroleptique ? Créateur de la série NerdZ, présentateur sur Nolife et bloggueur à succès, Davy Mourier rassemble aujourd'hui une communauté de fans de plus en plus large. Il a notamment fait l'objet d'un reportage dans l'émission Envoyé Spécial sur France 2. (Amazon.fr) - Et qui suit un minimum les émissions de Davy Mourirer verra tout le comique de cette phrase dans la présentation de l'éditeur !!! 

Un cadeau de mon ohm, parce que l'on regarde "J'irai loler sur vos tombes" et " Road strip", et qu'on était curieux de lire cette BD à l'aspect si particulier.

Cet album se présente donc sous la forme d'un cahier à spirales (et ne coute pas 41 €, même si certaines caissières peuvent s'y méprendre). Un cahier à spirales qui pourrait avoir fait office de journal. Le journal d'une dépression, le bilan d'un début de vie...

Pas envie de grandir, envie de rester dans un univers familier et rassurant. Pas vraiment envie d'aller de l'avant, de vieillir. Parce qu'au bout, bah, il n'y a rien.... Et peur de s'engager, parce que s'engager, c'est grandir.... Tout cela mène à quoi ? La rupture, la dépression, la thérapie.... 

Attendrissant, drôle, mais surtout, mais souvent, triste. Cet album fait réfléchir. Sur la vie en général. Sur la dépression. Sur soi aussi, parfois. Heureusement, l'humour est là pour désamorcer une trop grande morosité. Mais j'ai trouvé certaines pages profondément tristes. 

Une bonne BD, une surprise, car honnêtement, je ne m'attendais pas à ce contenu (en fait, je crois que je ne savais pas à quoi m'attendre). 

Une BD de plus pour le challenge :

  21/30...