L'histoire.... ou plutôt les histoires ... : Un botaniste amoureux de sa plante carnivore ; Un curé argentin qui a la faculté de se dédoubler dans différents corps : Onze écrivains morts que vous n'avez jamais lus : Une femme-orange qui se laisse littéralement boire par ses amants ; Une société d'esthètes fascinés par les marées noires : Des Indiens d'Amazonie qu'aucun linguiste ne comprend ; Et l'extraordinaire Pierre Gould qui resurgit sans cesse en héros transformiste... Quatorze nouvelles fantastiques à l'Imagination débridée et au style ciselé. dans la grande tradition des labyrinthes borgésiens et du Passe-Muraille de Marcel Aymé. Le lecteur attentif croisera aussi l'ombre de Thomas de Quincey et d'Enrique Vila-Matas, qui s'invite en personne dans la préface.  (Amazon.fr)

 

La couverture de ce livre de poche m'a tout de suite attirée. Je suis très sensible aux couvertures, et je suis certainement passée à côté de nombreux bons romans à cause de ça.... Mais celle-ci, je ne pouvais la manquer.... J'avais donc croisé plusieurs billet sur ce livre si tentant d'apparence, et lorsqu'il a été proposé en partenariat, je ne pouvais que le souhaiter ! Merci BOB !

Il s'agit donc d'un recueil de nouvelles, un peu surréalistes, un peu fantastiques, mais toutes prenantes ! Le style y est abordable sans être trop léger, et toujours agréable. Chacune nous plonge dans un univers particuliers, où des personnages vivent des aventures qui pourraient être banales si elles ne tombaient pas dans une dimension particulière....

J'ai été surprise par "L'épiscopat d'Argentine", et cet évêque aux deux lits bien mystérieux... Je me suis demandé un petit moment quelle serait la chute... J'ai beaucoup apprécié "Quiprocopolis", et toute sa réflexion sur les subtilités des langues et des intonations... "Marées noires" m'a amusée (non que je sois une admiratrice des marées noires et que je trouve cela drôle !). L'approche de ces catastrophes d'un point de vue artistique est à la fois déplacée et intrigante..."Mélanges amoureux" m'a rappelé, de façon très positive, d'autres nouvelles lues il y a bien longtemps, mais sur lesquelles je n'arrive plus à mettre un nom d'auteur (c'est agaçant !).... Le même parfum, le même plaisir... Il y aurait autant à dire sur chacun de ces textes délicieux !  

Ce recueil se lit assez vite, et on se régale à chaque instant. Seul petit bémol pour moi (mais qui a bien peu d’importance je pense) : je suis passé complètement à côté de la préface d’Enrique Vila-Matas… Impossible de m’y plonger, de suivre le fil… Ce qui, j’avoue, m’a un peu inquiétée pour la suite. Fort heureusement, j’ai été vite rassurée !!!

Un grand grand merci à B.O.B. pour ce partenariat, et bien sûr aux éditions Points ! Et merci aussi à Lili Galipette d'avoir pensé à me l'offrir lors du swap du nouvel an ! 

logobob01

 

Pssssss ! Pssssssss !   Si vous ne l'avez pas encore lu, et qu'il vous tente, revenez ici dans quelques minutes ...