Synopsis : Dans un futur proche, les hommes sont parvenus à prolonger et améliorer la vie de leurs semblables à l'aide d'organes artificiels extrêmement sophistiqués et coûteux, élaborés par une société connue sous le nom de L'Union. Le sombre pendant de cette percée scientifique : lorsque les "greffés" ne sont plus à même d'honorer les échéances de leur crédit, L'Union envoie alors ses agents spécialisés, les Repo Men, pour reprendre la marchandise, sans se préoccuper du confort ou de la survie de leurs clients insolvables.(Allociné)

Voilà un film de science-fiction qui m'a renvoyé à de nombreux autres films. Ce qui en fait une bonne distraction, mais sans plus. L'idée de base est bonne. On peut, à partir de l’histoire de ces Repo Men, imaginer des tas de péripéties. Mais très vite, le rythme ralenti, et devient trop évident. Ce que je trouve très très dommage pour un film de SF. De plus, comme je l'ai dit, de nombreux petits détails m'ont rappelé d'autres films. Dès les premières images, on peut penser à Blade Runner, en moins sombre cependant. Puis ce sont succédés dans mon esprit plusieurs autres longs métrages,  comme Total Recall (dans l'aspect "vente de rêve, de vacances"), Old Boy (le "seul contre tous" dans un couloir), Gattaca (le labo) ou encore Strange Days... C'est vraiment dommage.

Les acteurs sont plutôt bons. Jude Law est excellent en employé modèle déchu, Forest Whitaker, assez improbable dans un rôle d'action, tire finalement bien son épingle du jeu. Alice Braga tient bien son rôle. Et Liev Shreiber fait un patron méchant à souhait. 

Au niveau des effets, cela tourne facilement au gore, quand on voit par exemple certaines "récupérations" en gros plan. Pas toujours nécessaire à mon goût, certaines scènes aurait peut-être gagné à jouer plus sur la sujétion. 

En bref, un film divertissant, plutôt bien joué, mais vraiment pas innovant... Il ne me restera pas longtemps en mémoire, je pense.