Synopsis : Dave Lizewski est un adolescent gavé de comics qui ne vit que pour ce monde de super-héros et d'incroyables aventures. Décidé à vivre son obsession jusque dans la réalité, il se choisit un nom – Kick-Ass – se fabrique lui-même un costume, et se lance dans une bataille effrénée contre le crime. Dans son délire, il n'a qu'un seul problème : Kick-Ass n'a pas le moindre superpouvoir... Le voilà pourchassé par toutes les brutes de la ville. Mais Kick-Ass s'associe bientôt à d'autres délirants copycats décidés eux aussi à faire régner la justice. Parmi eux, une enfant de 11 ans, Hit Girl et son père Big Daddy, mais aussi Red Mist. Le parrain de la mafia locale, Frank D'Amico, va leur donner l'occasion de montrer ce dont ils sont capables...(Allocine.fr)

 

Pour commencer, je dirais que ce film est juste pour moi un bon divertissement. Pas un monument, loin de là, mais pas désagréable non plus.

L'histoire, ces faux super héros qui tentent de faire régner un certain ordre, est plutôt bien menée. Les costumes sont au diapason des personnages (ah ! les chaussures de Kick Ass !!! ). 

Les jeunes acteurs tirent bien leur épingle du jeu, en particulier la toute jeune Chloe Moretz, qui joue Hit Girl. Et Nicolas Cage....reste Nicolas Cage....la moustache et le costume en plus. 

On peut être dérangé par la violence de film, qui met en scène entre autre une enfant qui se défend à coup de couteau ou de revolver... Bizarrement, elle m'a rappelé Mathilda (Natalie Portman) dans Leon. Oui, le film est violent, mais pas plus que certain "classique". Et le fond d'humour qui persiste désamorce quelque peu les propos, enfin pour moi. Je prends plus facilement du recul vis un vis d'un pareil film, tiré d'un comics, mettant en scène un certain univers, qu'avec d'autres films tirés de faits réels ou présentés comme tels...

Bref, j'ai passé un bon moment. Je ne le regarderai probablement pas une seconde fois, mais je suis contente de l'avoir vu.