Il y a un mois environ, alors que j'étais submergée par les obligations corrections-carnets-dossiers de fin d'année, je me suis accordée une pause ciné avec mon ohm. Pour aller ce film

Synopsis : Bienvenue dans le monde de OZ : la plateforme communautaire d'internet. En se connectant depuis un ordinateur, une télévision ou un téléphone, des millions d'avatars alimentent le plus grand réseau social en ligne pour une nouvelle vie, hors des limites de la réalité.
Kenji, un lycéen timide et surdoué en mathématiques, effectue un job d'été au service de la maintenance d'OZ. A sa grande surprise, la jolie Natuski, la fille de ses rêves, lui propose de l'accompagner à Nagano, sa ville natale. Il se retrouve alors embarqué pour la fête traditionnelle du clan Jinnouchi. Il comprend bientôt que Natsuki ne l'a invité que pour jouer le rôle du " futur fiancé " et faire bonne figure vis-à-vis de sa vénérable grand mère. Au même moment, un virus attaque OZ, déclenchant catastrophe sur catastrophe au niveau planétaire.
Avec l'aide de Kenji, tout le clan Jinnouchi se lance alors dans une véritable croisade familiale pour sauver le monde virtuel et ses habitants... (Allociné)

Comme l'indique le synopsis, le film est composé de deux parties distinctes, mais imbriquées : le monde réel, cette fête de famille traditionnelle, et le monde virtuel, le réseau social Oz.
La partie "réelle" est très intéressante car elle montre le poids des traditions dans un monde en pleine évolution, et l'importance de respecter ces traditions, tout en leur apportant une certaine nouveauté. Il est agréable de suivre l'organisation de cette grande fête, de suivre les repas, assez drôles le plus souvent.


La partie "virtuelle" peut faire réfléchir aux dérives possibles que peuvent entraîner l'expansion et l'importance de certains réseaux sociaux. Ça ne m'empêchera pas d'utiliser Facebook, mais bon, cela fait réfléchir tout de même .


Ce long métrage d'animation est avant tout un très bon divertissement, très bien construit. On n'est pas perdu dans le saut d'un monde à l'autre et l'on suit très bien les imbrications de ses deux mondes, les liens entre eux. Les personnages sont très attachants et pour la plupart, drôles. Je n'ai pas vu passer les 2 heures du film, et j'y ai pris beaucoup de plaisir. Un bon moment de détente.

Trillian en avait fait un billet plus détaillé ici.