En m'engageant dans le challenge BD, je me suis engagé à lire aussi des mangas. Je n'avais jusqu'alors fait qu'observer de loin ces "petits livres étranges qui se lisent à l'envers"... Mais récemment, mon ohm a entendu parler de cette série comme étant vraiment très intéressante. Comme il a beaucoup plus l'habitude que moi de lire ce genre de BD, (oui, c'est facile, vu que je suis complètement débutante), il a donc cherché ces titres et les a emprunté. Et j'en ai donc profité. Bien m'en a pris ! Cette première expérience de manga a vraiment été superbe.

  Synopsis : Une loi de prospérité nationale est en place dans le pays. A l'entrée à l'école, chaque enfant est vacciné. Or, une seringue sur 1000 contient une micro capsule qui, en se déclenchant, entre les 18 et 24 ans de son porteur, entraîne sa mort. Le but est de rappeler à tous la valeur de la vie. Le condamné  reçoit, 24 h avant son décès, l'Ikigami, son préavis de mort. Quelle sera alors sa réaction face à cette nouvelle.

 

Le fil rouge de l'ensemble de la série est cet employé municipal, chargé de remettre en main propre l'Ikigami au condamné. On le voit débuter, emprunt au doute face au désespoir des gens. Puis on le voit évoluer, se poser de nombreuses questions au fil des histoires. Chaque volume est composé de deux histoires, de deux décès annoncés. Et chacun fait resurgir les sentiments, les émotions les plus forts : l'amour, le besoin de vengeance, la haine, la jalousie... Avec, de toutes façons, toujours au final, la mort.

 

J'ai trouvé ces mangas prenant. Leur construction est très bien faite, un peu comme une série où le héros ne serait que le fil conducteur pour raconter d'autres histoires. Les sentiments ne sont pas exprimés de façon manichéenne : rien n'est tout blanc, rien n'est tout noir. La nature humaine est très complexe. Bref, j'ai dévoré ces trois volumes de plus de 200 pages en un temps record !
Une première expérience de manga très réussie ! Et merci à Mr Zombi pour son challenge qui m'a incité à me lancer !

Challenge BD : 3/10