Le Mont-Saint-Michel, cet îlot à la fois breton et normand, est bien connu pour être l'un des plus beaux endroits de France et un site touristique à succès. Pourtant il n'a pas toujours été un lieu de rêve pour tout le monde ! Jusqu'en 1863, il fut même une prison où des détenus, hommes et femmes subissaient des conditions d'existence terribles et mouraient couramment du scorbut ou de la tuberculose. Certains, parfois, réussissaient à s'évader : c'est l'aventure que le jeune Augustin va tenter de faire vivre à sa mère, avec la complicité d'un gardien. Mais, entre eux et la liberté, les obstacles seront nombreux, dont les pires ne seront pas ceux auxquels on s'attendait... (Ecole des loisirs)

Je profite des vacances pour lire quelques romans et albums jeunesse qui garnissent abondamment ma bibliothèque de classe, par curiosité et plaisir. J'ai tendance à me dire que les enfants de nos jours sont sacrément gâtés en matière de lecture, quand on voit la profusion de collections, en romans, en albums, documentaires ou BD, qui existe maintenant. Moi qui adorait lire dès que j'ai su déchiffrer, j'aurai été en transe dans une bibliothèque aussi garnie que ce qui existe maintenant...

Bon, revenons à nos moutons. L'album que j'ai lu hier est d'une très grande beauté. Une histoire simple, assez courte, mais qui a le mérite en premier lieu d'évoquer une époque de l'histoire du Mont dont on parle moins souvent : quand il fut une prison. Et les illustrations sont superbes. J'ai une grande affection pour ce lieu, que j'ai étudié durant une U.V. à la fac, et visité de nombreuses fois, et j'ai pu retrouver dans ces illustrations (des aquarelles je pense, mais je ne suis pas spécialiste) de nombreux détails architecturaux, auxquels s'ajoutent les éléments historiques que l'on ne peut plus voir de nos jours. Très très joli. Les couleurs s'accordent parfaitement à chaque passage de l'histoire et l'intensifie. Quelques éléments historiques closent cet album, à la portée des enfants sans être trop épurés.

J'ai pris un grand plaisir à lire cet album, et je pense que je trouverai l'occasion de le présenter à mes élèves.