Il est 4h15 du matin, je suis debout à attendre que Petit Loup se rendorme...

Chaque soir, c'est la croix et  la bannière pour qu'il finisse par rester dans son lit, et donc par s'endormir. Il nous joue la star, avec ses multiples "rappels" : re-pipi (il a bien sur une couche pour dormir, qu'il faut enlever,voir changer pour l'occasion), verre d'eau, perte de la 18ème peluche dans son lit, trop chaud, trop froid, peur d'un jouet enfermé dans son armoire, voir pour finir "pas envie de dormir..." (au moins, là, c'est clair !). Quand il finit par trouver le sommeil, vers 21h ou 21h30, c'est pour s'éveiller frais et dispo à 6h... Seulement à l'aube, maman et papa n'ont pas forcément eu leur compte de sommeil, eux !
Et voilà que ce charmant bambin s'est levé tout à l'heure, à 3h. Il s'est d'abord glissé dans notre lit. J'ai mis un moment avant de réaliser l'heure et lorsque je m'en suis rendu compte, je lui ai fait constater qu'on était au milieu de la nuit... OK, il accepte de se coucher, mais avec la lumière... Peur du noir ! Je rejoins moi aussi mes pénates...pour me réveiller 15 minutes plus tard, avec un bruit de chasse d'eau : il s'était relevé, déshabillé, avait mis son réhausseur et me criait (pas vraiment criait, mais à 3h30, c'est toujours l"agression") "maman pipi !". Je le met sur les toilettes, le rhabille, le recouche, espère dormir et ait le droit à "maman laisse la lumière, j'ai peur du noir", puis finalement "maman j'ai faim!". Je ne cède pas...

Il est 4h30 du mat', il ne dors toujours pas, je reste debout de peur qu'il fasse une bêtise (il sait sortir le lait du frigo seul...). Moi, je n'ai pas faim, j'ai juste sommeil...Et dire que dans quelques années, nous devrons le "secouer" à midi ... Vivement l'adolescence...

dodo_fin_bon